share_book
Envoyer cet article par e-mail

Philosophie de l'argent

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Philosophie de l'argent

Philosophie de l'argent

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Philosophie de l'argent"

Présentation de Philosophie de l'argent

Dans cet ouvrage, classique de la sociologie, Simmel analyse l'ambivalence de la modernité. 'S'il doit y avoir une philosophie de l'argent, elle sera en deçà et au-delà d'une science économique de celui-ci... La genèse de l'argent n'est point ici en cause, elle appartient à l'histoire, non à la philosophie... Dans ce champ de réflexion, l'argent n'est que le moyen, le matériau... pour présenter les rapports qui existent entre d'une part les phénomènes les plus extérieurs et d'autre part les potentialités les plus idéelles de l'existence, les courants les plus profonds de la vie individuelle et de l'histoire. Le sens et le but de l'ensemble se résument à ceci : tracer, en partant de la surface des événements économiques, une ligne directrice conduisant aux valeurs et aux signifiances dernières de tout ce qui est humain'.Cet ouvrage s'adresse aux élèves des classes préparatoires aux Grandes Écoles scientifiques dont le programme 2009-2010 porte sur le thème L'Argent.'L'argent est le moyen et l'expression de la relation et de la dépendance réciproques entre les hommes, de cette relativité en vertu de laquelle la satisfaction des désirs de l'un est toujours liée à l'autre et vice versa. C'est pourquoi aussi il ne trouve pas sa place là où ne s'exerce pas cette relativité, soit qu'on ne désire plus rien des hommes, soit qu'on les surplombe d'une hauteur absolue, en l'absence de toute relation avec eux, si bien qu'on peut obtenir sans contrepartie la satisfaction de tous ses désirs'. Publié en 1900, cet ouvrage monumental illustre la conception que Simmel se faisait de l'explication en sciences sociales. Ce n'est pas une étude historique du développement de la monnaie dans une société mais une analyse des diverses causes de l'introduction de l'argent dans le système des relations économiques, de ses multiples et complexes conséquences sociales.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 662  pages
  • Dimensions :  3.4cmx12.6cmx19.0cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Quadrige Grands textes
  • ISBN :  2130558216
  • EAN13 :  9782130558217
  • Classe Dewey :  332.401
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Philosophie de l'argent

Dans cet ouvrage, classique de la sociologie, Simmel analyse l'ambivalence de la modernité. 'S'il doit y avoir une philosophie de l'argent, elle sera en deçà et au-delà d'une science économique de celui-ci... La genèse de l'argent n'est point ici en cause, elle appartient à l'histoire, non à la philosophie... Dans ce champ de réflexion, l'argent n'est que le moyen, le matériau... pour présenter les rapports qui existent entre d'une part les phénomènes les plus extérieurs et d'autre part les potentialités les plus idéelles de l'existence, les courants les plus profonds de la vie individuelle et de l'histoire. Le sens et le but de l'ensemble se résument à ceci : tracer, en partant de la surface des événements économiques, une ligne directrice conduisant aux valeurs et aux signifiances dernières de tout ce qui est humain'.Cet ouvrage s'adresse aux élèves des classes préparatoires aux Grandes Écoles scientifiques dont le programme 2009-2010 porte sur le thème L'Argent.'L'argent est le moyen et l'expression de la relation et de la dépendance réciproques entre les hommes, de cette relativité en vertu de laquelle la satisfaction des désirs de l'un est toujours liée à l'autre et vice versa. C'est pourquoi aussi il ne trouve pas sa place là où ne s'exerce pas cette relativité, soit qu'on ne désire plus rien des hommes, soit qu'on les surplombe d'une hauteur absolue, en l'absence de toute relation avec eux, si bien qu'on peut obtenir sans contrepartie la satisfaction de tous ses désirs'. Publié en 1900, cet ouvrage monumental illustre la conception que Simmel se faisait de l'explication en sciences sociales. Ce n'est pas une étude historique du développement de la monnaie dans une société mais une analyse des diverses causes de l'introduction de l'argent dans le système des relations économiques, de ses multiples et complexes conséquences sociales.