share_book
Envoyer cet article par e-mail

Peurs et terreurs face à la contagion

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Peurs et terreurs face à la contagion

Peurs et terreurs face à la contagion

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Peurs et terreurs face à la contagion"

Présentation de Peurs et terreurs face à la contagion

Que faire lorsque survient une épidémie ou une contagion grave? Faut-il isoler les sujets atteints, tenter d'enrayer le mal par un dépistage systématique? Doit-on plutôt insister sur l'hygiène individuelle, voire collective? Quel rôle assigne à l'Etat et aux autorités locales? Faut-il laisser faire ", user de coercition ou s'en remettre à la médecine et aux médecins?Ces questions (et bien d'autres), nos sociétés post-industrielles croyaient naguère encore ne plus avoir à se les poser: le choléra, la tuberculose et la syphilis _ trois fléaux de l'Europe du XIXe et du premier XXe siècle _, à grand'peine jugulés, ne relevaient-ils pas d'un passé totalement révolu?Or l'irruption du SIDA est venue réveiller les mêmes peurs, les mêmes discours d'exclusion, les mêmes doutes sur l'efficacité de la science, discours dont la nocivité le dispute, aujourd'hui comme hier, à la stérilité.Sans doute l'historien peut-il ici jouer un rôle décisif. Mesurant et analysant les effets quantitatifs et qualitatifs de la contagion sur une société, il en observe et en décrit le vécu, le dit et le non-dit. Sa relecture du passé le conduit, sans juger ni décider, à interroger le présent. Voilà pourquoi un groupe d'historiens et de médecins, sous l'égide de la Société de Démographie historique, confrontent leur " connaissance sociale " des contagions et des épidémies et la livrent au public."

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 442  pages
  • Dimensions :  3.2cmx13.2cmx20.8cm
  • Poids : 440.0g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • ISBN :  2213022348
  • EAN13 :  9782213022345
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Pierre Bardet

Au plus près du secret des coeurs ? : Nouvelles lectures historiques des écrits du for privé

Mémoires, autobiographies, journaux, diaires, livres de raison : l'histoire de ces textes intimes scellant une nouvelle relation entre l'auteur et le lecteur, jusqu'au désormais célèbre " pacte autobiographique ", redouble celle des individus. De la fin du Moyen Age jusqu'à l'aube du XXe siècl...

Voir tous les livres de Jean-Pierre Bardet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Peurs et terreurs face à la contagion

Que faire lorsque survient une épidémie ou une contagion grave? Faut-il isoler les sujets atteints, tenter d'enrayer le mal par un dépistage systématique? Doit-on plutôt insister sur l'hygiène individuelle, voire collective? Quel rôle assigne à l'Etat et aux autorités locales? Faut-il laisser faire ", user de coercition ou s'en remettre à la médecine et aux médecins?Ces questions (et bien d'autres), nos sociétés post-industrielles croyaient naguère encore ne plus avoir à se les poser: le choléra, la tuberculose et la syphilis _ trois fléaux de l'Europe du XIXe et du premier XXe siècle _, à grand'peine jugulés, ne relevaient-ils pas d'un passé totalement révolu?Or l'irruption du SIDA est venue réveiller les mêmes peurs, les mêmes discours d'exclusion, les mêmes doutes sur l'efficacité de la science, discours dont la nocivité le dispute, aujourd'hui comme hier, à la stérilité.Sans doute l'historien peut-il ici jouer un rôle décisif. Mesurant et analysant les effets quantitatifs et qualitatifs de la contagion sur une société, il en observe et en décrit le vécu, le dit et le non-dit. Sa relecture du passé le conduit, sans juger ni décider, à interroger le présent. Voilà pourquoi un groupe d'historiens et de médecins, sous l'égide de la Société de Démographie historique, confrontent leur " connaissance sociale " des contagions et des épidémies et la livrent au public."