share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ces gens du Moyen Age

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ces gens du Moyen Age

Ces gens du Moyen Age

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ces gens du Moyen Age"

Présentation de Ces gens du Moyen Age

Robert Fossier, professeur émérite à la Sorbonne (Paris I), est un médiéviste reconnu. Parmi ses nombreux ouvrages, il a publié en « Pluriel » Le Travail au Moyen Âge.Ce livre n’est pas un survol de la société médiévale, de son économie ou de sa culture mais l’histoire des gens de peu, gens ordinaires qui ont pour souci la pluie ou le chien, le contenu de leur écuelle ou les propos de la voisine, le soulier qui les blesse ou la partie de ballon ; Dieu, enfin, qui sait et voit tout. Ces gens du Moyen Âge, dont on ne parle jamais parce qu’ils ne parlent pas, et dont les peines et les joies sont toujours les nôtres.Ce livre aura atteint son but s’il parvient à jeter bas tous les poncifs, les a priori, les rabâchages et les erreurs dont se charge le mot « moyenâgeux », où l’on condense tout ce qui relève de l’infamie, de la violence, de l’anarchie ou de l’inculture. Peut-être est-il enfin le moment d’approcher le « commun » des temps médiévaux en restituant à ces hommes et à ces femmes leur vrai visage.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 420  pages
  • Dimensions :  2.6cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Fayard/Pluriel Paru le
  • Collection : Pluriel
  • ISBN :  2818500796
  • EAN13 :  9782818500798
  • Classe Dewey :  940.1
  • Langue : Français

D'autres livres de Robert Fossier

Histoire du Moyen Age

Le siècle qui s'étend de 1340 à 1440 a été l'un des plus violents et de, plu, cruels de l'histoire de l'Europe. mais aussi l'un des plus riches. le, désastres ayant façonné l'Occident tout autant chie les progrès. Cet ouvrage analyse tous les événements qui ont marqué l'époque en les...

Histoire du Moyen Age

La forte reprise économique du XVe siècle a profondément modifié les perspectives humaines en Occident. Depuis que les moyens sont suffisants, l'homme veut élargir ses perspectives : le monde semble s'ouvrir à lui. La conquête des continents. qui marque la fin des temps médiévaux, durera...

Le travail au Moyen Age

De nos jours, le travail est un droit et l'oisiveté, à moins qu'elle ne soit volontaire, est une offense aux hommes. Il en est tout autrement au Moyen Age. L'oisiveté y est « sainte », digne d'estime, voire d'admiration. Ne rien faire est synonyme de noblesse et de foi, à l'exemple du moine vo...

Voir tous les livres de Robert Fossier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Ces gens du Moyen Age

Robert Fossier, professeur émérite à la Sorbonne (Paris I), est un médiéviste reconnu. Parmi ses nombreux ouvrages, il a publié en « Pluriel » Le Travail au Moyen Âge.Ce livre n’est pas un survol de la société médiévale, de son économie ou de sa culture mais l’histoire des gens de peu, gens ordinaires qui ont pour souci la pluie ou le chien, le contenu de leur écuelle ou les propos de la voisine, le soulier qui les blesse ou la partie de ballon ; Dieu, enfin, qui sait et voit tout. Ces gens du Moyen Âge, dont on ne parle jamais parce qu’ils ne parlent pas, et dont les peines et les joies sont toujours les nôtres.Ce livre aura atteint son but s’il parvient à jeter bas tous les poncifs, les a priori, les rabâchages et les erreurs dont se charge le mot « moyenâgeux », où l’on condense tout ce qui relève de l’infamie, de la violence, de l’anarchie ou de l’inculture. Peut-être est-il enfin le moment d’approcher le « commun » des temps médiévaux en restituant à ces hommes et à ces femmes leur vrai visage.