share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un corsaire au bagne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un corsaire au bagne

Un corsaire au bagne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un corsaire au bagne"

Présentation de Un corsaire au bagne

Après dix ans passés en mer en compagnie de Surcouf et des corsaires de l'océan Indien (ce qui nous a valu deux chefs- d'oeuvre : Corsaire de la République et Le Négrier de Zanzibar), Garnerav tombe entre les mains des Anglais. Nous sommes en 1806, après Trafalgar : Garneray a vingt-trois ans. Il restera neuf années prisonnier, enfermé avec quelques centaines de compagnons d'infortune sur un de ces fameux " pontons ", véritables bagnes flottants dont le port de Portsmouth s'était fait une sinistre spécialité. On pourrait croire que la chronique de cette captivité, après deux volumes de récits fouettés par l'air du large, fait une moindre place à l'Aventure. Qu'on se rassure jamais Garneray n'a été si enragé ! Et puis le bagne est peut-être un lieu où l'on étouffe et où l'on crève... mais c'est d'abord, pour le lecteur, un lieu où l'on ne s'ennuie pas !...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 388  pages
  • Dimensions :  2.6cmx12.0cmx18.0cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Editions Phébus Paru le
  • Collection : Libretto
  • ISBN :  2752905092
  • EAN13 :  9782752905093
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Louis Garneray

Corsaires de Bretagne

" Corsaires de Bretagne " ce sont six grands récits empruntés à la tradition locale, et un historique de ces vaillants marins qui, de Brest à Saint-Malo et de Lorient à Nantes, ont sillonné toutes les mers du monde munis de Lettres de Marques pour courir sus à l'ennemi, avant de revenir au po...

Le Négrier de Zanzibar

En 1802, à la faveur de la paix d'Amiens conclue entre Bonaparte et les Anglais, le jeune Garneray (il n'a pas vingt ans) quitte la compagnie de ses amis corsaires et s'engage à bord de la "Petite Caroline", un brave navire marchand qui se livre à un commerce des plus pacifiques le long des côte...

Le négrier de Zanzibar : Voyages, aventures, combats

Suite - follement aventureuse - de Corsaire de la République... mais les deux livres peuvent se lire dans l'ordre ou le désordre qu'on voudra. En 1802, à la faveur de la paix d'Amiens conclue entre Bonaparte et les Anglais, le jeune Garneray (il n'a pas vingt ans) quitte la compagnie de ses amis ...

Le négrier de Zanzibar

En 1802, à la faveur de la paix d'Amiens conclue entre Bonaparte et les Anglais, le jeune Garneray (il n'a pas vingt ans) quitte la compagnie de ses amis corsaires et s'engage à bord de la "Petite Caroline", un brave navire marchand qui se livre à un commerce des plus pacifiques le long des côte...

Voir tous les livres de Louis Garneray

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Un corsaire au bagne

Après dix ans passés en mer en compagnie de Surcouf et des corsaires de l'océan Indien (ce qui nous a valu deux chefs- d'oeuvre : Corsaire de la République et Le Négrier de Zanzibar), Garnerav tombe entre les mains des Anglais. Nous sommes en 1806, après Trafalgar : Garneray a vingt-trois ans. Il restera neuf années prisonnier, enfermé avec quelques centaines de compagnons d'infortune sur un de ces fameux " pontons ", véritables bagnes flottants dont le port de Portsmouth s'était fait une sinistre spécialité. On pourrait croire que la chronique de cette captivité, après deux volumes de récits fouettés par l'air du large, fait une moindre place à l'Aventure. Qu'on se rassure jamais Garneray n'a été si enragé ! Et puis le bagne est peut-être un lieu où l'on étouffe et où l'on crève... mais c'est d'abord, pour le lecteur, un lieu où l'on ne s'ennuie pas !...