share_book
Envoyer cet article par e-mail

Moeurs et sexualité en Océanie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Moeurs et sexualité en Océanie

Moeurs et sexualité en Océanie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Moeurs et sexualité en Océanie"

Présentation de Moeurs et sexualité en Océanie

Si la principale vertu de l'ethnologie est de faire prendre conscience de la relativité des moeurs humaines, le grand classique de l'anthropologue américaine Margaret Mead est assurément un des fleurons de cette discipline. Moeurs et sexualité en Océanie a un double propos : établir l'importance, dans l'organisation des sociétés traditionnelles, de la représentation de la différence sexuelle ; montrer que les relations entre les hommes et les femmes sont tellement variables d'une société à une autre qu'elles ne peuvent qu'être déterminées par des facteurs culturels et non naturels. Ainsi certaines cultures inversent le rapport des valeurs masculines et féminines qui prévaut dans la civilisation occidentale (douceur/agressivité, activité/passivité, sensibilité/rationalité...). L'idée d'une différence de tempérament liée au sexe est même totalement étrangère à deux des quatre tribus océaniennes dont les moeurs sont décrites dans l'ouvrage. Les deux études regroupées ici ont été publiées pour la première fois en 1928 et 1935. Elles continuent de représenter un document indispensable pour toute réflexion sur le masculin et le féminin, distinction universelle mais élaborée très diversement au sein de chaque culture humaine. --Emilio Balturi --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 606  pages
  • Dimensions :  2.5cmx10.7cmx17.7cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Pocket Paru le
  • Collection : Litterature
  • ISBN :  2266112309
  • EAN13 :  9782266112307
  • Classe Dewey :  305.899
  • Langue : Français

D'autres livres de Margaret Mead

L'un et l'autre sexe

Dépassant les études spécialisées et les monographies, rassemblant toute son expérience antérieure, Margaret Mead, dans cet ouvrage qui demeure son plus important, s'adresse aux sociétés évoluées. Elle entend les aider à prendre conscience d'elles-mêmes et du rôle primordial que joue de...

Voir tous les livres de Margaret Mead

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Moeurs et sexualité en Océanie

Si la principale vertu de l'ethnologie est de faire prendre conscience de la relativité des moeurs humaines, le grand classique de l'anthropologue américaine Margaret Mead est assurément un des fleurons de cette discipline. Moeurs et sexualité en Océanie a un double propos : établir l'importance, dans l'organisation des sociétés traditionnelles, de la représentation de la différence sexuelle ; montrer que les relations entre les hommes et les femmes sont tellement variables d'une société à une autre qu'elles ne peuvent qu'être déterminées par des facteurs culturels et non naturels. Ainsi certaines cultures inversent le rapport des valeurs masculines et féminines qui prévaut dans la civilisation occidentale (douceur/agressivité, activité/passivité, sensibilité/rationalité...). L'idée d'une différence de tempérament liée au sexe est même totalement étrangère à deux des quatre tribus océaniennes dont les moeurs sont décrites dans l'ouvrage. Les deux études regroupées ici ont été publiées pour la première fois en 1928 et 1935. Elles continuent de représenter un document indispensable pour toute réflexion sur le masculin et le féminin, distinction universelle mais élaborée très diversement au sein de chaque culture humaine. --Emilio Balturi --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.