share_book
Envoyer cet article par e-mail

La chambre ardente

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La chambre ardente

La chambre ardente

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La chambre ardente"

Présentation de La chambre ardente

À 56 ans, Miles Despard décède d'une gastroentérite mal soignée. Son corps est placé dans le caveau familial où reposent déjà neuf générations, au milieu du parc de sa propriété, à Crispen. Mais une rumeur laisse entendre que sa mort n'est pas naturelle. Mark, son neveu, propose à un intime de la famille, le docteur Partington, d'effectuer une autopsie. Une nuit, accompagné du gardien de la propriété et d'un ami écrivain, Edward Stevens, il procède à l'ouverture du cercueil. Le cadavre a disparu alors que le caveau était scellé. Mieux, l'épouse du gardien prétend avoir entendu Miles converser avec une femme la nuit de son décès. A-t-elle eu des visions en affirmant que celle-ci a traversé le mur, costumée en Marquise de Brinvilliers ? Faut-il encore croire aux fantômes ? Ce récit, qui mêle habilement mystère et fantastique, reste le plus célèbre de John Dickson Carr. Publié en 1937, ce chef-d'oeuvre, qui n'a pas pris une ride, offre deux problèmes de chambre close qui raviront les amateurs. --Claude Mesplède

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 253  pages
  • Dimensions :  1.2cmx11.0cmx17.2cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Le Masque Paru le
  • Collection : Le Masque jaune
  • ISBN :  2702420192
  • EAN13 :  9782702420195
  • Classe Dewey :  823.912
  • Langue : Français

D'autres livres de John Dickson Carr

Trois cercueils se refermeront

Considéré comme le chef-d'oeuvre de Carr, ce roman contient la plus célèbre des réflexions sur les chambres closes. ...

Voir tous les livres de John Dickson Carr

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La chambre ardente

À 56 ans, Miles Despard décède d'une gastroentérite mal soignée. Son corps est placé dans le caveau familial où reposent déjà neuf générations, au milieu du parc de sa propriété, à Crispen. Mais une rumeur laisse entendre que sa mort n'est pas naturelle. Mark, son neveu, propose à un intime de la famille, le docteur Partington, d'effectuer une autopsie. Une nuit, accompagné du gardien de la propriété et d'un ami écrivain, Edward Stevens, il procède à l'ouverture du cercueil. Le cadavre a disparu alors que le caveau était scellé. Mieux, l'épouse du gardien prétend avoir entendu Miles converser avec une femme la nuit de son décès. A-t-elle eu des visions en affirmant que celle-ci a traversé le mur, costumée en Marquise de Brinvilliers ? Faut-il encore croire aux fantômes ? Ce récit, qui mêle habilement mystère et fantastique, reste le plus célèbre de John Dickson Carr. Publié en 1937, ce chef-d'oeuvre, qui n'a pas pris une ride, offre deux problèmes de chambre close qui raviront les amateurs. --Claude Mesplède