share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pièces courtes, monologues, vaudevilles et comédies

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pièces courtes, monologues, vaudevilles et comédies

Pièces courtes, monologues, vaudevilles et comédies

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Pièces courtes, monologues, vaudevilles et comédies"

Présentation de Pièces courtes, monologues, vaudevilles et comédies

C'est le mouvement qui constitue le véritable secret de Feydeau. L'auteur en était d'ailleurs parfaitement conscient puisqu'il y voyait " la condition essentielle du théâtre et par suite le principal don du dramaturge ". C'est pourquoi il était impitoyable pour les acteurs qui ne respectaient pas le tempo qu'il avait expressément prévu pour tel ou tel passage de ses pièces. Ce mouvement rapide est suscité par l'abondance frénétique des péripéties qui, modifiant sans cesse la situation du héros, le font passer constamment de la terreur au soulagement et vice versa. [...] D'où l'impression d'un fatum comique qui s'acharne sur eux sans qu'ils puissent s'y opposer davantage que les héros d'Eschyle ou de Sophocle en proie à la haine des dieux.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 977  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.4cmx23.2cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Presses De La Cité Paru le
  • ISBN :  2258076625
  • EAN13 :  9782258076624
  • Classe Dewey :  842
  • Langue : Français

D'autres livres de Georges Feydeau

Feu la mère de Madame

Dans Folioplus classiques, le texte intégral, enrichi d'une lecture d'image, écho pictural de l'œuvre, est suivi de sa mise en perspective organisée en six points : Vie littéraire (rire au théâtre) ; L'écrivain à sa table de travail (vers le vaudeville) ; Groupement de textes thématique : ...

Prix : 47 DH
Dormez, je le veux!

Justin a le pouvoir d'hypnotiser son maître, Boriquet, qui lui obéit alors au doigt et à l'œil.... Le domestique lui laisse toutes les corvées, fume ses cigares et profite de son portefeuille. Mais Boriquet annonce qu'il va se marier. Pour Justin, c'est la catastrophe ! Comment se débarrasser ...

Feydeau (Georges), On purge bébé

Quel tintamarre chez les époux Follavoine ! On raille, on crie, on s'exaspère... et pendant ce temps, qui va purger Bébé ? Une "gigantesque lessive conjugale", selon Feydeau lui-même, et une comédie vaudeville endiablée. L'édition Oeuvres & thèmes Type : Texte intégral L'appareil pédagogi...

Le dindon

Pontagnac, le " dragueur " malheureux, sera finalement le dindon de la farce. C'est d'ailleurs un brave garçon, qui ne trompe jamais sa femme sans la plaindre. Et qui ne perd jamais la tête : il suit les dames dans la rue, mais s'il pénètre derrière elles dans les pâtisseries, il les attend...

Prix : 48 DH

Voir tous les livres de Georges Feydeau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Présentation de Pièces courtes, monologues, vaudevilles et comédies

C'est le mouvement qui constitue le véritable secret de Feydeau. L'auteur en était d'ailleurs parfaitement conscient puisqu'il y voyait " la condition essentielle du théâtre et par suite le principal don du dramaturge ". C'est pourquoi il était impitoyable pour les acteurs qui ne respectaient pas le tempo qu'il avait expressément prévu pour tel ou tel passage de ses pièces. Ce mouvement rapide est suscité par l'abondance frénétique des péripéties qui, modifiant sans cesse la situation du héros, le font passer constamment de la terreur au soulagement et vice versa. [...] D'où l'impression d'un fatum comique qui s'acharne sur eux sans qu'ils puissent s'y opposer davantage que les héros d'Eschyle ou de Sophocle en proie à la haine des dieux.