share_book
Envoyer cet article par e-mail

Révolution, consulat et Empire, 1789-1815

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Révolution, consulat et Empire, 1789-1815

Révolution, consulat et Empire, 1789-1815

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Révolution, consulat et Empire, 1789-1815"

Présentation de Révolution, consulat et Empire, 1789-1815

Ce volume aborde l'une des périodes clefs de l Histoire de France, fondamentale à bien des titres pour l'élaborationde notre démocratie. Le plan retenu mêle une approche thématique et un récit des événements essentiels de ces années,au cours desquelles le poids de l événementiel est décisif dans la compréhension des bouleversements en cours. La moitiédes douze chapitres est donc ordonnée autour des grandes ruptures : l année 1789 bien sûr qui marque en France la limiteacadémique entre Histoire moderne et Histoire contemporaine, la naissance de la République en 1792 lors de ce qued aucuns ont compris comme une « seconde révolution », les années du Directoire désormais mieux connues grâce à denombreux travaux récents, puis celles du Consulat et de l Empire aujourd hui au centre de nouvelles recherches liées à lacommémoration de leur bicentenaire. Les autres chapitres abordent les questions économiques et sociales, les religions,l histoire culturelle, la Contre-Révolution et l émigration, les relations internationales et les problèmes coloniaux, les questionsmilitaires évidemment, si obsédantes à partir du printemps 1792, et qui ont largement contribué à façonner le destin de laRévolution. Chacun des chapitres propose une synthèse claire et fait la part belle aux travaux les plus récents, notamment àl importante historiographie des vingt années écoulées depuis la célébration du bicentenaire de la Révolution française.Dans la partie de l ouvrage réservée à « l atelier de l historien » sont évoqués différents thèmes ayant été renouvelés par destravaux récents et/ou suscitant toujours des questions, voire des controverses. Ainsi, un aperçu de l historiographie de lapériode rappelle à quel point elle a été, deux siècles durant, un enjeu dans les querelles entre historiens tant que l idéemême de révolution continuait à être susceptible de déclencher des oppositions partisanes, aujourd hui en grande partieapaisées. De même, l évocation de certaines sources, comme les pamphlets ou les images, permettra aux lecteurs de sefamiliariser avec le travail de l historien face à son matériau. Enfin, plusieurs approches sont proposées sur des questionsayant fait l objet d études récentes, telles l importance des élections dans la période révolutionnaire, l enjeu considérable dela vente des Biens nationaux, la première abolition de l esclavage, la place et le rôle majeurs des femmes dans laRévolution, les interprétations historiographiques de la Terreur ou celles autour de la singularité de la Révolution françaisedans une « révolution atlantique » autrefois évoquée par R. Palmer et J. Godechot.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 720  pages
  • Dimensions :  4.2cmx16.8cmx24.0cm
  • Poids : 1701.0g
  • Editeur :   Belin Litterature Et Revues Paru le
  • Collection : Histoire de France
  • ISBN :  2701133661
  • EAN13 :  9782701133669
  • Classe Dewey :  944.04
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Biard

La Révolution française : Une histoire toujours vivante

Depuis 1989, date du bicentenaire de la Révolution française, les études sur ce moment fondamental de l'histoire de la France se sont poursuivies et de nouveaux chantiers de recherche ont été ouverts. Les grandes thématiques nées de 1789 fascinent toujours autant, au point d'être sans cesse ...

La Révolution française : Dynamique et ruptures 1787-1804

La Révolution française est ici revisitée à la lumière des recherches qui ont vu le jour depuis la célébration du Bicentenaire. L'ouvrage est ordonné selon un plan qui, tout en respectant le récit chronologique, insiste sur des aspects thématiques. Deux approches ont été privilégiées, ...

Parlez-vous sans-culotte ? : Dictionnaire du Père Duchesne (1790-1794)

"On n'a pas gardé les moutons ensemble" ; "c'est mon petit doigt qui me l'a dit" ; "tire-lui les vers du nez" ; "il n'y a pas à tortiller"... Ces expressions populaires bien connues firent les délices des lecteurs du Père Duchesne, le célèbre journal du révolutionnaire Hébert, qui parut de 1...

Voir tous les livres de Michel Biard

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Révolution, consulat et Empire, 1789-1815

Ce volume aborde l'une des périodes clefs de l Histoire de France, fondamentale à bien des titres pour l'élaborationde notre démocratie. Le plan retenu mêle une approche thématique et un récit des événements essentiels de ces années,au cours desquelles le poids de l événementiel est décisif dans la compréhension des bouleversements en cours. La moitiédes douze chapitres est donc ordonnée autour des grandes ruptures : l année 1789 bien sûr qui marque en France la limiteacadémique entre Histoire moderne et Histoire contemporaine, la naissance de la République en 1792 lors de ce qued aucuns ont compris comme une « seconde révolution », les années du Directoire désormais mieux connues grâce à denombreux travaux récents, puis celles du Consulat et de l Empire aujourd hui au centre de nouvelles recherches liées à lacommémoration de leur bicentenaire. Les autres chapitres abordent les questions économiques et sociales, les religions,l histoire culturelle, la Contre-Révolution et l émigration, les relations internationales et les problèmes coloniaux, les questionsmilitaires évidemment, si obsédantes à partir du printemps 1792, et qui ont largement contribué à façonner le destin de laRévolution. Chacun des chapitres propose une synthèse claire et fait la part belle aux travaux les plus récents, notamment àl importante historiographie des vingt années écoulées depuis la célébration du bicentenaire de la Révolution française.Dans la partie de l ouvrage réservée à « l atelier de l historien » sont évoqués différents thèmes ayant été renouvelés par destravaux récents et/ou suscitant toujours des questions, voire des controverses. Ainsi, un aperçu de l historiographie de lapériode rappelle à quel point elle a été, deux siècles durant, un enjeu dans les querelles entre historiens tant que l idéemême de révolution continuait à être susceptible de déclencher des oppositions partisanes, aujourd hui en grande partieapaisées. De même, l évocation de certaines sources, comme les pamphlets ou les images, permettra aux lecteurs de sefamiliariser avec le travail de l historien face à son matériau. Enfin, plusieurs approches sont proposées sur des questionsayant fait l objet d études récentes, telles l importance des élections dans la période révolutionnaire, l enjeu considérable dela vente des Biens nationaux, la première abolition de l esclavage, la place et le rôle majeurs des femmes dans laRévolution, les interprétations historiographiques de la Terreur ou celles autour de la singularité de la Révolution françaisedans une « révolution atlantique » autrefois évoquée par R. Palmer et J. Godechot.