share_book
Envoyer cet article par e-mail

La petite demoiselle et autres affaires d'Etat

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La petite demoiselle et autres affaires d'Etat

La petite demoiselle et autres affaires d'Etat

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La petite demoiselle et autres affaires d'Etat"

Présentation de La petite demoiselle et autres affaires d'Etat

De 1982 à 1995, Christian Prouteau a été chargé de la sécurité de François Mitterrand et de ses proches. Il avait créé le GIGN, affronté les plus grands dangers : il ignorait les voies détournées des manoeuvres politiciennes... Il plaçait le respect de la vie au-dessus de tout : il s'est aperçu qu'on pouvait en faire fi dans les arcanes du pouvoir... Il n'avait pas voté pour le Président : il a été conquis par l'homme, dont il nous brosse ici un portrait surprenant... Il a dû surveiller, " écouter " les ennemis potentiels de l'Etat, sur ordre : il en a résulté un procès humiliant, qu'il a assumé, mais non sans douleur. Et il a également été chargé de préserver l'anonymat de celle que l'hôte de l'Élysée chérissait particulièrement : sa fille cachée, que personne ne nommait, et qu'il a baptisée pudiquement " La petite demoiselle ". Mission insolite pour ses hommes du GSPR, des ex du GIGN soudain transformés en nounous, jouant à cache-cache avec leur protégée et aux boules avec son père, veillant à ses fréquentations, prenant garde aux menaces d'enlèvement... Cela aussi, on l'a reproché à Christian Prouteau. À quoi il répond sans détour : " Avoir permis à une fillette - nullement responsable d'une situation délicate - d'avoir une vie à peu près normale, et heureuse... C'est peut-être ce dont je suis le plus fier. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 285  pages
  • Dimensions :  2.6cmx14.2cmx22.4cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Michel Lafon Paru le
  • ISBN :  2749911729
  • EAN13 :  9782749911724
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La petite demoiselle et autres affaires d'Etat

De 1982 à 1995, Christian Prouteau a été chargé de la sécurité de François Mitterrand et de ses proches. Il avait créé le GIGN, affronté les plus grands dangers : il ignorait les voies détournées des manoeuvres politiciennes... Il plaçait le respect de la vie au-dessus de tout : il s'est aperçu qu'on pouvait en faire fi dans les arcanes du pouvoir... Il n'avait pas voté pour le Président : il a été conquis par l'homme, dont il nous brosse ici un portrait surprenant... Il a dû surveiller, " écouter " les ennemis potentiels de l'Etat, sur ordre : il en a résulté un procès humiliant, qu'il a assumé, mais non sans douleur. Et il a également été chargé de préserver l'anonymat de celle que l'hôte de l'Élysée chérissait particulièrement : sa fille cachée, que personne ne nommait, et qu'il a baptisée pudiquement " La petite demoiselle ". Mission insolite pour ses hommes du GSPR, des ex du GIGN soudain transformés en nounous, jouant à cache-cache avec leur protégée et aux boules avec son père, veillant à ses fréquentations, prenant garde aux menaces d'enlèvement... Cela aussi, on l'a reproché à Christian Prouteau. À quoi il répond sans détour : " Avoir permis à une fillette - nullement responsable d'une situation délicate - d'avoir une vie à peu près normale, et heureuse... C'est peut-être ce dont je suis le plus fier. "