share_book
Envoyer cet article par e-mail

Des Anglais dans la Résistance

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Des Anglais dans la Résistance

Des Anglais dans la Résistance

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Des Anglais dans la Résistance "

Présentation de Des Anglais dans la Résistance

Ce livre fut pendant des années interdit de diffusion en langue française. Pourquoi ? Parce qu'ilécornait l'image selon laquelle la Résistance aurait été une affaire purement franco-française. En 1940, Churchill créa le SOE, Special Operations Executive, avec mission de « mettre le feu àl'Europe ». Opérant d'abord en France à l'insu de la France Libre, le service britannique s'entenditensuite avec elle pour des actions communes. Tous les agents de la France Libre chargés d'actionssubversives ou d'organisations militaires dans l'Hexagone furent ainsi formés par le SOE, quiassura la plus grande partie des livraisons d'armes et de matériels radio à la France métropolitaine.Le service britannique n'en multiplia pas moins ses « organisateurs » et ses propres réseaux, d'oùde nombreuses frictions entre Churchill et de Gaulle. Ayant accédé aux archives les plus secrètes, Michael Foot révèle des statistiques impressionnantes, 1 800 agents et passagers, parachutés, déposés ou débarqués en France, et livre les clés d'épisodes qui ont défrayé la chronique comme l'affaire du réseau CARTE, le drame Grandclément ou la chute du réseau PROSPER. C'est dire que cet ouvrage fait la part belle aux exploits, drames, trahisons, parties mortelles de poker menteur entre SOE et services de sécurité allemands. Surtout, comme le montre Jean-Louis Crémieux-Brilhac dans un substantiel avant-propos, la surprise est extrême de découvrir l'ampleur de l'action directement menée en France par les Britanniques et le nombre de Français qui y furent engagés.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • Dimensions :  4.6cmx12.2cmx17.6cm
  • Poids : 639.6g
  • Editeur :   Tallandier Paru le
  • Collection : Texto
  • ISBN :  2847347666
  • EAN13 :  9782847347661
  • Classe Dewey :  900
  • Langue : Français

D'autres livres de  Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Dictionnaire historique de la Résistance

Pendant la Seconde Guerre mondiale, des hommes et des femmes ont souffert leur vie et leur mort pour que soient rendus à la liberté française son feu et ses épines. Ce Dictionnaire historique de la Résistance est le premier ouvrage de cette ambition et de cette forme qui relate leur [....]...

Voir tous les livres de  Jean-Louis Crémieux-Brilhac

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Présentation de Des Anglais dans la Résistance

Ce livre fut pendant des années interdit de diffusion en langue française. Pourquoi ? Parce qu’ilécornait l’image selon laquelle la Résistance aurait été une affaire purement franco-française. En 1940, Churchill créa le SOE, Special Operations Executive, avec mission de « mettre le feu àl’Europe ». Opérant d’abord en France à l’insu de la France Libre, le service britannique s’entenditensuite avec elle pour des actions communes. Tous les agents de la France Libre chargés d’actionssubversives ou d’organisations militaires dans l’Hexagone furent ainsi formés par le SOE, quiassura la plus grande partie des livraisons d’armes et de matériels radio à la France métropolitaine.Le service britannique n’en multiplia pas moins ses « organisateurs » et ses propres réseaux, d’oùde nombreuses frictions entre Churchill et de Gaulle. Ayant accédé aux archives les plus secrètes, Michael Foot révèle des statistiques impressionnantes, 1 800 agents et passagers, parachutés, déposés ou débarqués en France, et livre les clés d’épisodes qui ont défrayé la chronique comme l’affaire du réseau CARTE, le drame Grandclément ou la chute du réseau PROSPER. C’est dire que cet ouvrage fait la part belle aux exploits, drames, trahisons, parties mortelles de poker menteur entre SOE et services de sécurité allemands. Surtout, comme le montre Jean-Louis Crémieux-Brilhac dans un substantiel avant-propos, la surprise est extrême de découvrir l’ampleur de l’action directement menée en France par les Britanniques et le nombre de Français qui y furent engagés.