share_book
Envoyer cet article par e-mail

Atlas des minorités en Europe

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Atlas des minorités en Europe

Atlas des minorités en Europe

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Atlas des minorités en Europe "

Présentation de Atlas des minorités en Europe

Alors que l'Union européenne compte dorénavant 25 Etats et à l'heure où chacun cherche un fonds culturel commun à tous les Etats de l'Union européenne, il semble important de parler des minorités, car celles-ci font partie intégrante de la construction d'une "culture européenne". En effet, loin de s'opposer, métissage et maintien des cultures différentes et en particulier des langues sont complémentaires. La prise en compte de l'identité collective des groupes minoritaires, voire un certain enracinement, loin de n'être qu'un réflexe "tribal", apparaît souvent de nos jours comme un antidote aux dérives du fanatisme "identitaire" et de l'ensauvagement urbain. Et les désordres auxquels on assiste aujourd'hui, de la Tchétchénie aux banlieues des métropoles européennes, sont moins dus en effet au déchaînement d'un excès d'identité qu'au contrecoup différé d'une insuffisante reconnaissance identitaire. Les meilleurs spécialistes se trouvent ici réunis pour décrypter et analyser les minorités nationales, ethniques, linguistiques et culturelles de l'Europe, de l'Atlantique à l'Oural, qu'elles soient territoriales ou diasporiques. En une centaine de cartes et infographies, leur ambition est de montrer que les minorités, au-delà d'être un "problème", sont avant tout constitutives de l'Europe.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 80  pages
  • Dimensions :  0.6cmx16.6cmx24.4cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Editions Autrement Paru le
  • Collection : Atlas/Monde
  • ISBN :  2746706296
  • EAN13 :  9782746706293
  • Classe Dewey :  305.8
  • Langue : Français

D'autres livres de  Cécile Marin

Atlas de poche

On trouvera dans cet Atlas de Poche un état cartographique complet des 5 continents et des quelque 190 pays qui composent le monde. 15 000 noms de lieux, aisément localisables, sont répertoriés dans un index. Des tableaux d'assemblage, en début de volume, permettent de situer chaque carte dans ...

Prix : 94 DH

Voir tous les livres de  Cécile Marin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Atlas des minorités en Europe

Alors que l'Union européenne compte dorénavant 25 Etats et à l'heure où chacun cherche un fonds culturel commun à tous les Etats de l'Union européenne, il semble important de parler des minorités, car celles-ci font partie intégrante de la construction d'une "culture européenne". En effet, loin de s'opposer, métissage et maintien des cultures différentes et en particulier des langues sont complémentaires. La prise en compte de l'identité collective des groupes minoritaires, voire un certain enracinement, loin de n'être qu'un réflexe "tribal", apparaît souvent de nos jours comme un antidote aux dérives du fanatisme "identitaire" et de l'ensauvagement urbain. Et les désordres auxquels on assiste aujourd'hui, de la Tchétchénie aux banlieues des métropoles européennes, sont moins dus en effet au déchaînement d'un excès d'identité qu'au contrecoup différé d'une insuffisante reconnaissance identitaire. Les meilleurs spécialistes se trouvent ici réunis pour décrypter et analyser les minorités nationales, ethniques, linguistiques et culturelles de l'Europe, de l'Atlantique à l'Oural, qu'elles soient territoriales ou diasporiques. En une centaine de cartes et infographies, leur ambition est de montrer que les minorités, au-delà d'être un "problème", sont avant tout constitutives de l'Europe.