share_book
Envoyer cet article par e-mail

Légions romaines en campagne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Légions romaines en campagne

Légions romaines en campagne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Légions romaines en campagne "

Présentation de Légions romaines en campagne

La colonne de Trajan est un des monuments les plus spectaculaires de Rome dont elle symbolise la puissance militaire. Elle fut l'oeuvre d'Apollodore de Damas, l'un des plus célèbres architectes romains, et s'intégrait dans le forum qu'il fit édifier pour Trajan. La très longue frise raconte les deux campagnes de conquête livrées par les troupes romaines pour annexer la Dacie (la Roumanie actuelle). En 140 scènes de longueur inégale, sont détaillés les principaux événements de cette guerre, les déplacements des troupes, les batailles, mais aussi les tractations, les sièges des villes, les pillages et les affrontements de cavaleries. C'est un témoignage des plus précieux pour l'étude de l'armée romaine en action. Bien plus précis que tous les témoignages littéraires, les graveurs ont montré les divers corps d'armée : les prétoriens, les légionnaires, les auxiliaires et les troupes étrangères au service de Rome. C'est aussi un enregistrement des moindres détails des équipements militaires. L'opération militaire comprenait plusieurs sortes de navires, les uns de haute mer, les autres fluviaux ; des transports d'armes lourdes ; des chariots ; des balistes, etc. Chaque étape donnait lieu à une construction de camp fortifié dont la colonne montre les méthodes d'édification. C'est enfin un témoignage sur la tactique militaire romaine : il est possible de distinguer les interventions et les domaines de compétence spécifiques des légionnaires, ceux des auxiliaires, mais aussi de remarquer le rôle majeur joué par la cavalerie, qu'il s'agisse des auxiliaires ou des contingents maures qui emportèrent la victoire. La colonne détaille aussi les soldats daces et leurs alliés. Elle constitue une mine d'informations sur les habitudes militaires des peuples du barbaricum ainsi que sur leur mode de vie, leurs villes, leurs fortifications, etc. Les scènes sont toutes décrites et illustrées.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 247  pages
  • Dimensions :  1.6cmx15.6cmx23.8cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Editions Errance Paru le
  • Collection : DIFFUSION ERRAN
  • ISBN :  287772378X
  • EAN13 :  9782877723787
  • Classe Dewey :  721.3
  • Langue : Français

D'autres livres de Georges Depeyrot

La monnaie romaine : 211 av. J.-C. - 476 apr. J.-C.

Si la monnaie a été inventée par les Grecs, ce furent les Romains qui en généralisèrent l'usage en Méditerranée occidentale, puis l'imposèrent à l'ensemble du monde antique. Au cours de ces années de développement de l'économie monétaire le rôle des espèces se transforma. À la fonct...

Numismatique antique et médiévale en Occident

La numismatique, une des plus anciennes disciplines auxiliaires de l'histoire, a connu en quelques décennies une série de changements méthodologiques, généralement issus d'autres disciplines, comme l'étude des poids ou des alliages, la reconstitution des circonstances des émissions (les étud...

Les légions face aux Barbares : La colonne de Marc Aurèle

La colonne de Marc Aurèle, construite par son fils Commode, raconte, comme celle de Trajan, les victoires impériales. Ce sont, en fait, les derniers moments d'un Empire conquérant, capable de mener de vastes opérations offensives. Parties des rives du Danube, les légions partent à la poursuite...

Voir tous les livres de Georges Depeyrot

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Présentation de Légions romaines en campagne

La colonne de Trajan est un des monuments les plus spectaculaires de Rome dont elle symbolise la puissance militaire. Elle fut l'œuvre d'Apollodore de Damas, l'un des plus célèbres architectes romains, et s'intégrait dans le forum qu'il fit édifier pour Trajan. La très longue frise raconte les deux campagnes de conquête livrées par les troupes romaines pour annexer la Dacie (la Roumanie actuelle). En 140 scènes de longueur inégale, sont détaillés les principaux événements de cette guerre, les déplacements des troupes, les batailles, mais aussi les tractations, les sièges des villes, les pillages et les affrontements de cavaleries. C'est un témoignage des plus précieux pour l'étude de l'armée romaine en action. Bien plus précis que tous les témoignages littéraires, les graveurs ont montré les divers corps d'armée : les prétoriens, les légionnaires, les auxiliaires et les troupes étrangères au service de Rome. C'est aussi un enregistrement des moindres détails des équipements militaires. L'opération militaire comprenait plusieurs sortes de navires, les uns de haute mer, les autres fluviaux ; des transports d'armes lourdes ; des chariots ; des balistes, etc. Chaque étape donnait lieu à une construction de camp fortifié dont la colonne montre les méthodes d'édification. C'est enfin un témoignage sur la tactique militaire romaine : il est possible de distinguer les interventions et les domaines de compétence spécifiques des légionnaires, ceux des auxiliaires, mais aussi de remarquer le rôle majeur joué par la cavalerie, qu'il s'agisse des auxiliaires ou des contingents maures qui emportèrent la victoire. La colonne détaille aussi les soldats daces et leurs alliés. Elle constitue une mine d'informations sur les habitudes militaires des peuples du barbaricum ainsi que sur leur mode de vie, leurs villes, leurs fortifications, etc. Les scènes sont toutes décrites et illustrées.