share_book
Envoyer cet article par e-mail

Voyages sur la Méditerranée romaine

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Voyages sur la Méditerranée romaine

Voyages sur la Méditerranée romaine

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Voyages sur la Méditerranée romaine"

Présentation de Voyages sur la Méditerranée romaine

Jamais dans l'histoire, la Méditerranée et les terres qui la bordent ne se trouvèrent unies au sein d'un même ensemble politique, sinon sous l'autorité de Rome, pendant les quatre premiers siècles de notre ère. Or la mer est source de profits infinis pourcelui qui sait la dominer et mettre en relation des mondes étrangers. La Méditerranée fut ainsi le centre et l'émanation du plus vaste et durable Empire de l'Europe, le lien entre des pays encore plus différents à cette époque qu'ils ne le sont aujourd'hui. Ce livre nous invite à un grand voyage entre les rivages de cette mer intérieure qui unit l'Orient et l'Occident, l'Europe et l'Afrique. Alexandrie, Athènes, Pouzzoles, Rome, Arles, Carthage, Leptis Magna... sont autant d'escales où le talent de Jean-Claude Golvin nous permet d'accoster. Jean-Marie Gassend illustre la manoeuvre des voiliers à l'aide d'aquarelles qui donnent envie de s'embarquer et de suivre le vent.Michel Reddé nous décrit la navigation de ces milliers de bateaux qui sillonnaient sans cesse les vastes étendues liquides pour assurer le transport du blé, de l'huile, du vin et ravitailler les grandes villes du monde romain, tandis que les flottes militairesassuraient la paix sur une Méditerranée que les Romains avaient faite leur pour régner sur le monde. Mare nostrum, " c'est notre mer ", disaient-ils d'elle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 137  pages
  • Dimensions :  1.4cmx24.4cmx32.0cm
  • Poids : 1079.5g
  • Editeur :   Actes Sud Paru le
  • Collection : BEAUX LIVRES
  • ISBN :  2742757279
  • EAN13 :  9782742757275
  • Classe Dewey :  937
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Voyages sur la Méditerranée romaine

Jamais dans l'histoire, la Méditerranée et les terres qui la bordent ne se trouvèrent unies au sein d'un même ensemble politique, sinon sous l'autorité de Rome, pendant les quatre premiers siècles de notre ère. Or la mer est source de profits infinis pourcelui qui sait la dominer et mettre en relation des mondes étrangers. La Méditerranée fut ainsi le centre et l'émanation du plus vaste et durable Empire de l'Europe, le lien entre des pays encore plus différents à cette époque qu'ils ne le sont aujourd'hui. Ce livre nous invite à un grand voyage entre les rivages de cette mer intérieure qui unit l'Orient et l'Occident, l'Europe et l'Afrique. Alexandrie, Athènes, Pouzzoles, Rome, Arles, Carthage, Leptis Magna... sont autant d'escales où le talent de Jean-Claude Golvin nous permet d'accoster. Jean-Marie Gassend illustre la manœuvre des voiliers à l'aide d'aquarelles qui donnent envie de s'embarquer et de suivre le vent.Michel Reddé nous décrit la navigation de ces milliers de bateaux qui sillonnaient sans cesse les vastes étendues liquides pour assurer le transport du blé, de l'huile, du vin et ravitailler les grandes villes du monde romain, tandis que les flottes militairesassuraient la paix sur une Méditerranée que les Romains avaient faite leur pour régner sur le monde. Mare nostrum, " c'est notre mer ", disaient-ils d'elle.