share_book
Envoyer cet article par e-mail

Qui aime bien, vaccine peu !

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Qui aime bien, vaccine peu !

Qui aime bien, vaccine peu !

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Qui aime bien, vaccine peu !"

Présentation de Qui aime bien, vaccine peu !

Sans remettre en cause l'efficacité des vaccins, cet ouvrage pose la question de leur multiplication dans des populations en bonne santé. Peut-on sans risque obliger le fragile organisme du nouveau-né à s'immuniser contre cinq ou six maladies ? Et lui faire subir avant 2 ans une quarantaine d'inoculations, accompagnées de leurs additifs et de leurs impuretés ? Vaut-il la peine de protéger les enfants contre des maladies bénignes ou improbables ? Est-il sans danger d'intervenir dans leurs défenses naturelles ? Ces vaccinations massives et précoces n'ont-elles pas leur part dans l'inquiétante augmentation d'autres maladies chez l'enfant ? Se basant sur une longue pratique quotidienne, les auteurs affirment qu'il est possible de vacciner moins massivement et de manière plus nuancée, en tenant compte de chaque situation, pour pouvoir faire un choix adapté à ses données personnelles. Nouvelle édition actualisée et mise à jour, incluant le vaccin contre le papillomavirus.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 95  pages
  • Dimensions :  1.2cmx10.6cmx17.0cm
  • Poids : 59.0g
  • Editeur :   Jouvence Paru le
  • Collection : Les pratiques jouvence
  • ISBN :  2883537534
  • EAN13 :  9782883537538
  • Classe Dewey :  614.47
  • Langue : Français

D'autres livres de Françoise Berthoud

La santé des enfants non vaccinés

Voici le premier livre à mettre l'accent sur les bienfaits de l'abstention vaccinale. La bonne santé des enfants non vaccinés est confirmée par des études et observations dans divers pays. Cependant, choisir de ne pas vacciner implique un mode de vie qui privilégie un allaitement prolongé,...

Hyperactivité et déficit d'attention de l'enfant : Comprendre plutôt que droguer

Pourquoi tous ces enfants étiquetés "THADA" Il y en a maintenant 9 millions aux USA, et 12 millions dans le reste du monde. C'est un chiffre énorme. Cela représente beaucoup de souffrance, et aussi évidemment un très gros enjeu financier. Ces enfants ne sont ni méchants, ni désagréables, ni...

Voir tous les livres de Françoise Berthoud

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Qui aime bien, vaccine peu !

Sans remettre en cause l'efficacité des vaccins, cet ouvrage pose la question de leur multiplication dans des populations en bonne santé. Peut-on sans risque obliger le fragile organisme du nouveau-né à s'immuniser contre cinq ou six maladies ? Et lui faire subir avant 2 ans une quarantaine d'inoculations, accompagnées de leurs additifs et de leurs impuretés ? Vaut-il la peine de protéger les enfants contre des maladies bénignes ou improbables ? Est-il sans danger d'intervenir dans leurs défenses naturelles ? Ces vaccinations massives et précoces n'ont-elles pas leur part dans l'inquiétante augmentation d'autres maladies chez l'enfant ? Se basant sur une longue pratique quotidienne, les auteurs affirment qu'il est possible de vacciner moins massivement et de manière plus nuancée, en tenant compte de chaque situation, pour pouvoir faire un choix adapté à ses données personnelles. Nouvelle édition actualisée et mise à jour, incluant le vaccin contre le papillomavirus.