share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les dossiers noirs du Vatican

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les dossiers noirs du Vatican

Les dossiers noirs du Vatican

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les dossiers noirs du Vatican"

Présentation de Les dossiers noirs du Vatican

Avec plus de 50 milliards de dollars en titres, des réserves en or qui dépassent celles de nombreuses nations industrialisées, des biens immobiliers dont la surface totale est supérieure à celles de plusieurs pays et des palais contenant les plus grands trésors artistiques, les richesses de l'Eglise catholique sont immenses. Pourtant, en 1929, le Vatican est au bord de la ruine. C'est alors que le pape Pie XI décide de signer un Traité avec le dirigeant fasciste Benito Mussolini. Grâce à cet accord, le "ducce" obtient le soutien de l'Eglise -fort influente auprès du peuple italien- tandis que le Vatican reçoit en retour un paiement de 90 millions de dollars, le statut d'état souverain, des droits de propriétés détaxés et des salaires garantis payés par le gouvernement pour tous les prêtres du pays. Ainsi le pape résout-il d'un coup tous ses problèmes financiers, au prix de la soumission de l'Eglise à un des régimes qui allaient bientôt mettre l'Europe à feu et à sang.Dans ce livre, Paul Williams expose des preuves inédites des accords financiers plus que douteux conclus par l'Eglise catholique. Il examine les liens entre l'or des nazis et la banque vaticane, la dépendance de Paul VI envers Michel Sindona, un chef de la mafia internationalement connu, la fraude d'un milliard de dollars de titres contrefaits révélés par le FBI et Interpol, le gigantesque scandale de la banque Ambrosiano, la mort mystérieuse du pape Jean-Paul Ier ou encore l'envolée du trafic de drogue à Gdansk, en Pologne, durant le pontificat de Jean-Paul II...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 302  pages
  • Dimensions :  2.8cmx14.5cmx21.6cm
  • Poids : 408.2g
  • Editeur :   H&O Ditions Paru le
  • Collection : Autre chose à penser
  • ISBN :  2845472137
  • EAN13 :  9782845472136
  • Classe Dewey :  262.130 904
  • Langue : Français

D'autres livres de WILLIAMS

NURSING, MEDICINE AND PRIMARY CARE

The juxtaposition of medical and nursing cultures is nowhere more evident than in primary care, the scene of recent and critical changes in policy which ostensibly mark a departure from a competitive market-oriented system of health care to one which promotes partnership and collaboration. Based on ...

Voir tous les livres de WILLIAMS

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les dossiers noirs du Vatican

Avec plus de 50 milliards de dollars en titres, des réserves en or qui dépassent celles de nombreuses nations industrialisées, des biens immobiliers dont la surface totale est supérieure à celles de plusieurs pays et des palais contenant les plus grands trésors artistiques, les richesses de l'Eglise catholique sont immenses. Pourtant, en 1929, le Vatican est au bord de la ruine. C'est alors que le pape Pie XI décide de signer un Traité avec le dirigeant fasciste Benito Mussolini. Grâce à cet accord, le "ducce" obtient le soutien de l'Eglise -fort influente auprès du peuple italien- tandis que le Vatican reçoit en retour un paiement de 90 millions de dollars, le statut d'état souverain, des droits de propriétés détaxés et des salaires garantis payés par le gouvernement pour tous les prêtres du pays. Ainsi le pape résout-il d'un coup tous ses problèmes financiers, au prix de la soumission de l'Eglise à un des régimes qui allaient bientôt mettre l'Europe à feu et à sang.Dans ce livre, Paul Williams expose des preuves inédites des accords financiers plus que douteux conclus par l'Eglise catholique. Il examine les liens entre l'or des nazis et la banque vaticane, la dépendance de Paul VI envers Michel Sindona, un chef de la mafia internationalement connu, la fraude d'un milliard de dollars de titres contrefaits révélés par le FBI et Interpol, le gigantesque scandale de la banque Ambrosiano, la mort mystérieuse du pape Jean-Paul Ier ou encore l'envolée du trafic de drogue à Gdansk, en Pologne, durant le pontificat de Jean-Paul II...