share_book
Envoyer cet article par e-mail

La peur est au-dessus de nos moyens

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La peur est au-dessus de nos moyens

La peur est au-dessus de nos moyens

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La peur est au-dessus de nos moyens "

Présentation de La peur est au-dessus de nos moyens

Déjà, Les prêcheurs de l'Apocalypse soulignaient l'inanité opérationnelle du principe de précaution.Depuis, la prétention de cette prétendue « précaution » a reçu d'amples, nombreuses et, parfois,réjouissantes illustrations. La meilleure d'entre elles est sans doute l'épisode de l'épidémie de grippeH1N1. Si elle n'a pas été catastrophique, c'est moins grâce aux mesures prises par le gouvernement, achat de 10% des vaccins mondiaux et d'un tiers des capacités mondiales de production de Tamiflu, que par le caractère certes contagieux mais peu virulent du virus. Les Français se protègent, les Français ont peur. Ils croient que le cancer s'étend, que la vie moderne fait des ravages, que les nanotechnologies sont la menace de demain. La « nature » devient leur ultime recours, alors qu'ils s'en protègent et que, par ailleurs, ils n'ont jamais aussi bien et aussi longtemps vécu. De surcroît, cette déraison précautionneuse détourne le regard des véritables problèmes de l'environnement, comme la biodiversité ou la nécessité de se détacher progressivement des énergies fossiles. Non, définitivement, la peur est au-dessus de nos moyens et, comme le disait Pierre Dac : à force de prendre des vessies pour des lanternes… on se brûle. Cet ouvrage a pour seul objectif d'éviter quelques unes de ces brûlures collectives : investissements inutiles, règlements inopérants et précautions qui ne protègent de rien. Le principe de précaution ne peut pas être « raisonnable». Il demeure une insulte à la raison.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 235  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.0cmx22.0cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Plon Paru le
  • ISBN :  2259209637
  • EAN13 :  9782259209632
  • Classe Dewey :  300
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean de Kervasdoué

Les prêcheurs de l'apocalypse : Pour en finir avec les délires écologiques et sanitaires

La vision catastrophiste du monde entretenue par le discours dominant se nourrit d'approximations, voire de contre-vérités, qu'il s'agit de rectifier. Le charbon est en réalité plus fatal que l'amiante, et l'un et l'autre cent fois plus que les radiations nucléaires. Malgré l'indéniable réch...

L'hôpital

L'hôpital a non seulement de multiples fonctions et de nombreux visages, c'est aussi une institution ouverte 24 heures sur 24 accueillant toutes les détresses. La réforme des systèmes de santé se met en place peu à peu et cet ouvrage aide à comprendre l'organisation des institutions hospitali...

La Santé intouchable : Enquête sur une crise et ses remèdes

Après avoir succinctement et précisément décrit le système de santé français et ses nombreuses particularités par rapport aux autres pays industrialisés : coût croissant, inflation incontrôlée, inégalité persistante..., l'ouvrage tente d'expliquer pour quelles raisons universelles et ...

Voir tous les livres de Jean de Kervasdoué

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La peur est au-dessus de nos moyens

Déjà, Les prêcheurs de l'Apocalypse soulignaient l'inanité opérationnelle du principe de précaution.Depuis, la prétention de cette prétendue « précaution » a reçu d'amples, nombreuses et, parfois,réjouissantes illustrations. La meilleure d'entre elles est sans doute l'épisode de l'épidémie de grippeH1N1. Si elle n'a pas été catastrophique, c'est moins grâce aux mesures prises par le gouvernement, achat de 10% des vaccins mondiaux et d'un tiers des capacités mondiales de production de Tamiflu, que par le caractère certes contagieux mais peu virulent du virus. Les Français se protègent, les Français ont peur. Ils croient que le cancer s'étend, que la vie moderne fait des ravages, que les nanotechnologies sont la menace de demain. La « nature » devient leur ultime recours, alors qu'ils s'en protègent et que, par ailleurs, ils n'ont jamais aussi bien et aussi longtemps vécu. De surcroît, cette déraison précautionneuse détourne le regard des véritables problèmes de l'environnement, comme la biodiversité ou la nécessité de se détacher progressivement des énergies fossiles. Non, définitivement, la peur est au-dessus de nos moyens et, comme le disait Pierre Dac : à force de prendre des vessies pour des lanternes… on se brûle. Cet ouvrage a pour seul objectif d'éviter quelques unes de ces brûlures collectives : investissements inutiles, règlements inopérants et précautions qui ne protègent de rien. Le principe de précaution ne peut pas être « raisonnable». Il demeure une insulte à la raison.