share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Mosquée Notre-Dame de Paris

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Mosquée Notre-Dame de Paris

La Mosquée Notre-Dame de Paris

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Mosquée Notre-Dame de Paris "

Présentation de La Mosquée Notre-Dame de Paris

" Quand on commence à faire des concessions, on ne peut plus s'arrêter. Qui avait prononcé cette maxime étrange, et à quel moment ? C'était la pure vérité ! Mais qui pouvait dire qu'il eût jamais concédé quoi que ce soit, où était sa faute ? Dans sa famille, il n'y avait eu que des militaires. Lui aussi, il avait voulu entrer dans l'armée, dès son plus jeune âge. Dans l'armée de ce pays, de ce bloc militaire. Alors qu'il était gosse, on avait changé de religion. Et puis après ? La religion, ce n'est qu'une pièce rapportée, un gadget qui ne signifie rien du tout. Le pays ne s'était pas transporté ailleurs, la population était toujours là, même si les vagues migratoires successives avaient provoqué une énorme croissance démographique, et l'ennemi traditionnel restait la Russie, comme par le passé. On avait frôlé le conflit avec elle du temps de son arrière-grand-père, à l'époque de la guerre froide, cela pouvait se produire aujourd'hui encore. Rien n'avait changé. Et il ne faisait que son devoir. Oui, mais quel avenir préparait-il à ses enfants? Lui n'était pas comme ces gens là, Assette n'était pas non plus comme ces gens là. Mais les enfants, eux, les enfants allaient se fondre dans leur masse, comme une cuillère de café en poudre dans un bol d'eau bouillante. Ses petits enfants ne feraient plus qu'un avec eux. Quand on commence à faire des concessions, on ne peut plus s'arrêter. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 491  pages
  • Dimensions :  2.8cmx13.4cmx20.0cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Tatamis Paru le
  • ISBN :  2917617020
  • EAN13 :  9782917617021
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La Mosquée Notre-Dame de Paris

" Quand on commence à faire des concessions, on ne peut plus s'arrêter. Qui avait prononcé cette maxime étrange, et à quel moment ? C'était la pure vérité ! Mais qui pouvait dire qu'il eût jamais concédé quoi que ce soit, où était sa faute ? Dans sa famille, il n'y avait eu que des militaires. Lui aussi, il avait voulu entrer dans l'armée, dès son plus jeune âge. Dans l'armée de ce pays, de ce bloc militaire. Alors qu'il était gosse, on avait changé de religion. Et puis après ? La religion, ce n'est qu'une pièce rapportée, un gadget qui ne signifie rien du tout. Le pays ne s'était pas transporté ailleurs, la population était toujours là, même si les vagues migratoires successives avaient provoqué une énorme croissance démographique, et l'ennemi traditionnel restait la Russie, comme par le passé. On avait frôlé le conflit avec elle du temps de son arrière-grand-père, à l'époque de la guerre froide, cela pouvait se produire aujourd'hui encore. Rien n'avait changé. Et il ne faisait que son devoir. Oui, mais quel avenir préparait-il à ses enfants? Lui n'était pas comme ces gens là, Assette n'était pas non plus comme ces gens là. Mais les enfants, eux, les enfants allaient se fondre dans leur masse, comme une cuillère de café en poudre dans un bol d'eau bouillante. Ses petits enfants ne feraient plus qu'un avec eux. Quand on commence à faire des concessions, on ne peut plus s'arrêter. "