share_book
Envoyer cet article par e-mail

Histoire du Moyen Age

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Histoire du Moyen Age

Histoire du Moyen Age

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Histoire du Moyen Age "

Présentation de Histoire du Moyen Age

La construction romaine ne dépassait guère les rives méditerranéennes ; son implantation plus au nord et à l'est restait légère. La poussée des peuples germaniques et scandinaves vers le sud, combinée à l'effrayante épidémie de peste du VIe siècle, ouvrirent la voie à une lente inondation barbare sur tout l'ouest européen. Mais ces peuples ne parvinrent ni à limiter la poussée de l'islam en Espagne et en Italie, ni à établir des dominations vraiment organisées. Seuls les Francs de la Gaule du Nord purent fonder une puissance réunissant l'héritage germanique et l'élan de christianisation venu d'Italie et des pays saxons. La famille des Carolingiens construisit ainsi. de 700 à 900, un " empire " de l'Atlantique à l'Elbe. En 800, Charlemagne, avec la complicité pontificale, rétablit à son profit le titre impérial d'Occident. Mais son héritage se brisa assez vite : du partage de Verdun (843) à la mort du dernier Carolingien (911 en Germanie, 987 en " France "), des dominations locales, guerrières et claniques se substituèrent à toute autorité centrale. L'échec politique des Carolingiens ne peut dissimuler l'important effort d'organisation administrative et religieuse du IXe siècle. La rénovation culturelle qui l'accompagna préserva une grande partie de ce qui restait de la culture antique. L'aurore dune reprise démographique, la clarification du système d'exploitation du sol ont armé la future chrétienté. Mais la hiérarchie sociale demeure inégale et sévère : la militarisation de l'aristocratie dominante enserre les hommes ; le privé l'emporte sur le public. La " clairière carolingienne " restera un grand souvenir.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 262  pages
  • Dimensions :  1.4cmx11.6cmx17.2cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Editions Complexe Paru le
  • Collection : Historiques
  • ISBN :  2804800423
  • EAN13 :  9782804800420
  • Classe Dewey :  940.12
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Rouche

Histoire de l'enseignement et de l'éducation, tome 1

Aucune histoire générale de l'enseignement et de l'éducation en France n'avait paru jusqu'alors. Or, l'histoire des maîtres, instituteurs et professeurs, c'est l'histoire de la société, de l'enfant et de la famille, qui embrasse l'enseignement et l'éducation dans toute leur ampleur. Dans [...

Attila

Aux IVe et Ve siècles, l'empire d'Orient et d'Occident a connu d'innombrables incursions, agressions, invasions de " Barbares " qui ont profondément bouleversé la " civilisation romaine " du point de vue culturel, politique, militaire et même religieux. Mais tout cela fut peu de chose [....]...

Les origines du christianisme : 30-451

Ce livre traite de la naissance d'une religion radicalement nouvelle qui va finir par bouleverser l'Empire romain, lors de son apogée au IIe siècle et de sa crise au IIIe siècle, et le transformer de fond en comble aux IVe et Ve siècles. Cette secte minoritaire, grâce à la révolution mentale ...

Voir tous les livres de Michel Rouche

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Histoire du Moyen Age

La construction romaine ne dépassait guère les rives méditerranéennes ; son implantation plus au nord et à l'est restait légère. La poussée des peuples germaniques et scandinaves vers le sud, combinée à l'effrayante épidémie de peste du VIe siècle, ouvrirent la voie à une lente inondation barbare sur tout l'ouest européen. Mais ces peuples ne parvinrent ni à limiter la poussée de l'islam en Espagne et en Italie, ni à établir des dominations vraiment organisées. Seuls les Francs de la Gaule du Nord purent fonder une puissance réunissant l'héritage germanique et l'élan de christianisation venu d'Italie et des pays saxons. La famille des Carolingiens construisit ainsi. de 700 à 900, un " empire " de l'Atlantique à l'Elbe. En 800, Charlemagne, avec la complicité pontificale, rétablit à son profit le titre impérial d'Occident. Mais son héritage se brisa assez vite : du partage de Verdun (843) à la mort du dernier Carolingien (911 en Germanie, 987 en " France "), des dominations locales, guerrières et claniques se substituèrent à toute autorité centrale. L'échec politique des Carolingiens ne peut dissimuler l'important effort d'organisation administrative et religieuse du IXe siècle. La rénovation culturelle qui l'accompagna préserva une grande partie de ce qui restait de la culture antique. L'aurore dune reprise démographique, la clarification du système d'exploitation du sol ont armé la future chrétienté. Mais la hiérarchie sociale demeure inégale et sévère : la militarisation de l'aristocratie dominante enserre les hommes ; le privé l'emporte sur le public. La " clairière carolingienne " restera un grand souvenir.