share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ce que travailler veut dire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ce que travailler veut dire

Ce que travailler veut dire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ce que travailler veut dire"

Présentation de Ce que travailler veut dire

Stress, suicides, incertitude du lendemain : la société française n'en finit pas de mesurer les effets des transformations du travail dans une économie mondialisée. Dans l'entreprise, la flexibilité induit des pratiques de management dont les maîtres-mots sont adaptabilité, performance, compétences et réalisation de soi. A l'échelle de la société toute entière, le système de protection sociale indexé sur l'emploi est grippé, alors que l'invention de nouveaux dispositifs de « sécurisation des parcours » patine. La « flexicurité » est censée relever l'ensemble de ces défis. Cet ouvrage propose résolument une autre voie : il place l'entreprise et le travailleur au coeur de l'analyse pour rappeler que la compétitivité de l'une et la sécurité de l'autre se construisent d'abord dans le travail et les possibilités de développements économique et professionnel qu'il autorise. L'expérience du travail devient alors un élément décisif, non seulement comme vécu subjectif, mais comme forme sociale. A travers une sociologie des capacités qui combine l'analyse de pratiques d'entreprises et de récits biographiques, Bénédicte Zimmermann renouvelle en profondeur les perspectives sur le travail : là où la logique de compétences voudrait le réduire à une simple performance individuelle, elle met au premier plan sa dimension collective et politique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 240  pages
  • Dimensions :  2.6cmx15.4cmx23.8cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Economica Paru le
  • Collection : Etudes Sociologiques
  • ISBN :  2717859667
  • EAN13 :  9782717859669
  • Classe Dewey :  330
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Ce que travailler veut dire

Stress, suicides, incertitude du lendemain : la société française n’en finit pas de mesurer les effets des transformations du travail dans une économie mondialisée. Dans l’entreprise, la flexibilité induit des pratiques de management dont les maîtres-mots sont adaptabilité, performance, compétences et réalisation de soi. A l’échelle de la société toute entière, le système de protection sociale indexé sur l’emploi est grippé, alors que l’invention de nouveaux dispositifs de « sécurisation des parcours » patine. La « flexicurité » est censée relever l’ensemble de ces défis. Cet ouvrage propose résolument une autre voie : il place l’entreprise et le travailleur au coeur de l’analyse pour rappeler que la compétitivité de l’une et la sécurité de l’autre se construisent d’abord dans le travail et les possibilités de développements économique et professionnel qu’il autorise. L’expérience du travail devient alors un élément décisif, non seulement comme vécu subjectif, mais comme forme sociale. A travers une sociologie des capacités qui combine l’analyse de pratiques d’entreprises et de récits biographiques, Bénédicte Zimmermann renouvelle en profondeur les perspectives sur le travail : là où la logique de compétences voudrait le réduire à une simple performance individuelle, elle met au premier plan sa dimension collective et politique.