share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le massacre, objet d'histoire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le massacre, objet d'histoire

Le massacre, objet d'histoire

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le massacre, objet d'histoire"

Présentation de Le massacre, objet d'histoire

Le massacre est une pratique humaine des plus anciennes et des plus récurrentes. En cela, elle constitue un défi pour l'historien : soit l'étudier comme un événement à chaque fois singulier et s'interdire alors de le constituer en un objet d'histoire en soi, ou bien vouloir en cerner la nature commune, au risque alors d'une approche transhistorique qui s'échine à trouver une structure là où il n'y aurait que conjoncture. A distance de ces deux risques, une vingtaine d'auteurs - historiens, philosophe et juriste-conjuguent la permanence du massacre à travers l'histoire, quels que soient les progrès supposés de la civilisation, et sa spécificité dans l'espace et le temps (Occident, Afrique, Asie). La récurrence est soulignée par le déroulé chronologique, des massacres dans l'Antiquité aux génocides contemporains. Le choix n'est pas exhaustif, mais toujours le contexte est restitué et la postérité historiographique soulignée, qui permettent de fonder des catégories classificatoires : massacres assumés, massacres refoulés, vecteurs d'identité ; opération militaire, processus politique, visée terroriste. Surtout, l'histoire des massacres est ici indissociable de celle de la progression de la conscience philosophique, civique ou juridique qui cherche à bannir ce crime contre les Hommes par le recours à la justice. Histoire, droit et philosophie ensemble donnent corps à ce nouvel objet de recherche.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 554  pages
  • Dimensions :  2.6cmx11.8cmx17.0cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Folio Histoire
  • ISBN :  2070306623
  • EAN13 :  9782070306626
  • Langue : Français

D'autres livres de David El Kenz

Histoire 2de éd 2010 - Manuel de l'élève

Un large choix documentaire pour traiter les nouvelles thématiques• Un choix d'études variées et problématisées pour incarner les hommes et femmes, les lieux, les événements qui ont fait l'Histoire.• Des pages documents pour approfondir et élargir chaque étude.Des outils et des [.......

Histoire 2de éd 2010 - Manuel de l'élève Format compact

Un large choix documentaire pour traiter les nouvelles thématiques• Un choix d'études variées et problématisées pour incarner les hommes et femmes, les lieux, les événements qui ont fait l'Histoire.• Des pages documents pour approfondir et élargir chaque étude.Des outils et des [.......

Guerres et paix de religion en Europe aux XVIe-XVIIe siècles

Au nom de la défense de l'Eglise du Christ, les guerres de religion embrasent l'Europe des XVIe et XVIIe siècles. A la fois guerres civiles entre chrétiens d'Europe et entre concitoyens d'un même Etat, elles conduisent à des assassinats politiques, des batailles meurtrières et des massacres, r...

Voir tous les livres de David El Kenz

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le massacre, objet d'histoire

Le massacre est une pratique humaine des plus anciennes et des plus récurrentes. En cela, elle constitue un défi pour l'historien : soit l'étudier comme un événement à chaque fois singulier et s'interdire alors de le constituer en un objet d'histoire en soi, ou bien vouloir en cerner la nature commune, au risque alors d'une approche transhistorique qui s'échine à trouver une structure là où il n'y aurait que conjoncture. A distance de ces deux risques, une vingtaine d'auteurs - historiens, philosophe et juriste-conjuguent la permanence du massacre à travers l'histoire, quels que soient les progrès supposés de la civilisation, et sa spécificité dans l'espace et le temps (Occident, Afrique, Asie). La récurrence est soulignée par le déroulé chronologique, des massacres dans l'Antiquité aux génocides contemporains. Le choix n'est pas exhaustif, mais toujours le contexte est restitué et la postérité historiographique soulignée, qui permettent de fonder des catégories classificatoires : massacres assumés, massacres refoulés, vecteurs d'identité ; opération militaire, processus politique, visée terroriste. Surtout, l'histoire des massacres est ici indissociable de celle de la progression de la conscience philosophique, civique ou juridique qui cherche à bannir ce crime contre les Hommes par le recours à la justice. Histoire, droit et philosophie ensemble donnent corps à ce nouvel objet de recherche.