share_book
Envoyer cet article par e-mail

Pays de malheur !

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Pays de malheur !

Pays de malheur !

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Pays de malheur ! "

Présentation de Pays de malheur !

"Cher monsieur, je me permets de vous écrire pour vous remercier. J'ai terminé votre enquête 80 % au bac. C'est un livre qui m'a à la fois ému (j'ai souvent eu les larmes aux yeux) et mis en colère (contre moi-même). C'est incroyable à quel point les vies que vous avez décrites ressemblent à la mienne... "" C'est ainsi que débute la correspondance électronique entre le sociologue Stéphane Beaud auteur de 80 % au bac... et après ? et Younes Amrani l'un des lecteurs de son livre, un jeune homme de 28 ans, qui travaille comme emploi-jeune à la bibliothèque municipale d'une ville de la banlieue lyonnaise. Cette correspondance, qui va durer plus d'une année, constitue un document exceptionnel sur les espoirs et les souffrances intimes des jeunes d'origine maghrébine. Les confidences de Younes en disent long sur le sentiment de non-reconnaissance et parfois d'abandon moral dont il souffre au quotidien. A travers ce dialogue amical surgissent peu à peu les différents aspects de l'histoire personnelle et familiale de Younes et les contradictions sociales qui le traversent. Ce témoignage peut ainsi aider à combattre la vision stéréotypée et réductrice du "jeune de banlieue " . Il fait émerger, à travers la figure de son principal protagoniste, des traits essentiels de la personnalité sociale de nombreux jeunes de cité : un esprit de révolte, l'envie de comprendre le monde social, le goût pour la politique, le sens de l'analyse. Bref, tout un "potentiel" pour réinstaller la gauche dans les cités.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 255  pages
  • Dimensions :  1.6cmx12.4cmx20.2cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Editions La Découverte Paru le
  • Collection : La Découverte/Poche
  • ISBN :  2707146773
  • EAN13 :  9782707146779
  • Classe Dewey :  305.892 7044
  • Langue : Français

D'autres livres de Stéphane Beaud

Violences urbaines, violences sociales

Les émeutes urbaines rythment notre actualité depuis le début des années 1980. Mais manifestent-elles une crise spécial, irréductible à toute lecture sociale ? Analyse d'une émeute urbaine, survenue le 12 juillet 2000 dans une zup de Montbéliard, ce livre cherche à rendre compte d'un parad...

Prix : 146 DH
80 % au bac... et après ?

"80% d'une génération au bac" : ce mot d'ordre, lancé en 1985 comme objectif de l'enseignement secondaire français, fait l'objet d'un consensus politique, satisfaisant le progressisme de la gauche enseignante et le pragmatisme des gouvernements qui ont vu cette politique un moyen de juguler [...

Guide de l'enquête de terrain

Ce guide, devenu la référence sur ce sujet, s'adresse aux étudiants qui souhaitent entreprendre une enquête de terrain dans le cadre d'un mémoire (de licence ou de master) ou d'une thèse, dans des disciplines comme la sociologie, l'anthropologie sociale ou les sciences politiques. Il sera [...

Prix : 270 DH
Traîtres à la nation ? : Un autre regard sur la grève des Bleus en Afrique du Sud

" Désastre national ", " défaite sportive et morale ", " imposture ", " bus de la honte ": la surenchère verbale n'a pas manqué pour condamner la grève des joueurs de l'équipe de France de football lors du Mondial 2010 en Afrique du Sud. Dans une sorte d'atmosphère d'union nationale, les Bleu...

Voir tous les livres de Stéphane Beaud

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Pays de malheur !

"Cher monsieur, je me permets de vous écrire pour vous remercier. J'ai terminé votre enquête 80 % au bac. C'est un livre qui m'a à la fois ému (j'ai souvent eu les larmes aux yeux) et mis en colère (contre moi-même). C'est incroyable à quel point les vies que vous avez décrites ressemblent à la mienne... "" C'est ainsi que débute la correspondance électronique entre le sociologue Stéphane Beaud auteur de 80 % au bac... et après ? et Younes Amrani l'un des lecteurs de son livre, un jeune homme de 28 ans, qui travaille comme emploi-jeune à la bibliothèque municipale d'une ville de la banlieue lyonnaise. Cette correspondance, qui va durer plus d'une année, constitue un document exceptionnel sur les espoirs et les souffrances intimes des jeunes d'origine maghrébine. Les confidences de Younes en disent long sur le sentiment de non-reconnaissance et parfois d'abandon moral dont il souffre au quotidien. A travers ce dialogue amical surgissent peu à peu les différents aspects de l'histoire personnelle et familiale de Younes et les contradictions sociales qui le traversent. Ce témoignage peut ainsi aider à combattre la vision stéréotypée et réductrice du "jeune de banlieue " . Il fait émerger, à travers la figure de son principal protagoniste, des traits essentiels de la personnalité sociale de nombreux jeunes de cité : un esprit de révolte, l'envie de comprendre le monde social, le goût pour la politique, le sens de l'analyse. Bref, tout un "potentiel" pour réinstaller la gauche dans les cités.