share_book
Envoyer cet article par e-mail

Action sociale et immigration en France

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Action sociale et immigration en France

Action sociale et immigration en France

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Action sociale et immigration en France "

Présentation de Action sociale et immigration en France

" Les immigrés " et leurs descendants sont couramment perçus comme des groupes " à risque ", vulnérables, en définitive illégitimement installés en France. Dans ce contexte, l'intervention sociale et éducative auprès de populations, hétérogènes de par leur mode d'inclusion et la diversité qu'elles incarnent, n'est ni simple ni neutre. Les professionnels sont confrontés aux limites du droit appliqué aux étrangers, aux diverses discriminations dont sont victimes les migrants ou leurs enfants. Ils sont aussi souvent désarçonnés par les stratégies d'identification des jeunes " issus de l'immigration ". Et si les intervenants sociaux sont soucieux de répondre aux problèmes en se référant aux valeurs de tolérance et d'égalité, leurs rencontres avec ces populations ne vont cependant pas de soi. Pour répondre à un besoin urgent de repères, l'auteur analyse un certain nombre de facteurs, souvent mal connus : l'histoire des situations migratoires en France ; les modes de gestion des flux de ressortissants étrangers par les pouvoirs publics français et européens ; l'organisation de leur " intégration " définie par les institutions ; les problèmes sociaux spécifiques ou non - des migrants. Cet ouvrage met notamment en lumière les limites d'une approche exclusivement centrée sur la culture ou la religion. Il montre comment les principes d'actions prônés au nom de l'égalité républicaine se heurtent à des réalités plus complexes qu'il n'y paraît.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 210  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.4cmx23.8cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Dunod Paru le
  • Collection : Action sociale
  • ISBN :  210051833X
  • EAN13 :  9782100518333
  • Classe Dewey :  362.840 0944
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Action sociale et immigration en France

" Les immigrés " et leurs descendants sont couramment perçus comme des groupes " à risque ", vulnérables, en définitive illégitimement installés en France. Dans ce contexte, l'intervention sociale et éducative auprès de populations, hétérogènes de par leur mode d'inclusion et la diversité qu'elles incarnent, n'est ni simple ni neutre. Les professionnels sont confrontés aux limites du droit appliqué aux étrangers, aux diverses discriminations dont sont victimes les migrants ou leurs enfants. Ils sont aussi souvent désarçonnés par les stratégies d'identification des jeunes " issus de l'immigration ". Et si les intervenants sociaux sont soucieux de répondre aux problèmes en se référant aux valeurs de tolérance et d'égalité, leurs rencontres avec ces populations ne vont cependant pas de soi. Pour répondre à un besoin urgent de repères, l'auteur analyse un certain nombre de facteurs, souvent mal connus : l'histoire des situations migratoires en France ; les modes de gestion des flux de ressortissants étrangers par les pouvoirs publics français et européens ; l'organisation de leur " intégration " définie par les institutions ; les problèmes sociaux spécifiques ou non - des migrants. Cet ouvrage met notamment en lumière les limites d'une approche exclusivement centrée sur la culture ou la religion. Il montre comment les principes d'actions prônés au nom de l'égalité républicaine se heurtent à des réalités plus complexes qu'il n'y paraît.