share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Etat, l'économie et la société française

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Etat, l'économie et la société française

L'Etat, l'économie et la société française

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Etat, l'économie et la société française "

Présentation de L'Etat, l'économie et la société française

Le poids excessif de l'État serait-il la cause des difficultés économiques ? Faudrait-il revenir à un État faible, celui du XIXe siècle, cantonné dans ses fonctions de défense et de protection des citoyens conformément à la conception libérale de l'État gendarme ? André Gueslin critique cette thèse à partir d'une analyse détaillée de l'histoire de l'État français depuis l'Ancien Régime. On ne peut ainsi "opposer deux périodes, l'une d'une société sans État, l'autre du tout État". Si, effectivement, le poids des interventions économiques et sociales de l'État a largement augmenté, si ses missions se sont élargies, "ces mutations ne résultent pas de brutales ruptures mais procèdent toujours de longues maturations". C'est donc la continuité qui l'emporte. Ainsi, dès le XIXe siècle, les pouvoirs publics cherchent à promouvoir le développement économique et à faire face à la question sociale. De même, si l'État providence connaît son apogée durant les Trente Glorieuses, il s'affirme dès l'entre-deux-guerres. Agrémentée d'une solide bibliographie, cette histoire économique et sociale de l'État s'adresse aussi bien aux étudiants qu'à tous ceux qui s'interrogent sur les difficultés que rencontre actuellement la réforme de l'État. --Gery Dumoulin

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 250  pages
  • Dimensions :  1.6cmx14.8cmx20.8cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Hachette Education Paru le
  • Collection : Carré Histoire
  • ISBN :  2010165632
  • EAN13 :  9782010165634
  • Classe Dewey :  944.08
  • Langue : Français

D'autres livres de André Gueslin

Handicaps, pauvreté et exclusion dans la France du XIXe siècle

Le statut social des infirmes et des handicapés a considérablement varié au cours de l'Histoire. Mendiants livrés à la charité publique sous l'Ancien Régime, ils sont progressivement pris en charge par l'État à partir de la Révolution française : des institutions accueillent sourds et ave...

Myhtologies de l'argent : Essai sur l'histoire des représentations de la richesse et de la pauvreté dans la France contemporaine (XIXe-XXe siècles)

Les Rothschild, les usuriers, les deux cents familles, voilà des figures mythiques et diabolisées par l'antisémitisme. Alimentant force légendes, elles hantent l'imaginaire des Français du XIXe jusqu'à fort avant dans le XXe siècle. Elles sont détentrices d'argent et il leur est reproché de...

Voir tous les livres de André Gueslin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'Etat, l'économie et la société française

Le poids excessif de l'État serait-il la cause des difficultés économiques ? Faudrait-il revenir à un État faible, celui du XIXe siècle, cantonné dans ses fonctions de défense et de protection des citoyens conformément à la conception libérale de l'État gendarme ? André Gueslin critique cette thèse à partir d'une analyse détaillée de l'histoire de l'État français depuis l'Ancien Régime. On ne peut ainsi "opposer deux périodes, l'une d'une société sans État, l'autre du tout État". Si, effectivement, le poids des interventions économiques et sociales de l'État a largement augmenté, si ses missions se sont élargies, "ces mutations ne résultent pas de brutales ruptures mais procèdent toujours de longues maturations". C'est donc la continuité qui l'emporte. Ainsi, dès le XIXe siècle, les pouvoirs publics cherchent à promouvoir le développement économique et à faire face à la question sociale. De même, si l'État providence connaît son apogée durant les Trente Glorieuses, il s'affirme dès l'entre-deux-guerres. Agrémentée d'une solide bibliographie, cette histoire économique et sociale de l'État s'adresse aussi bien aux étudiants qu'à tous ceux qui s'interrogent sur les difficultés que rencontre actuellement la réforme de l'État. --Gery Dumoulin