share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'élitisme républicain

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'élitisme républicain

L'élitisme républicain

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'élitisme républicain "

Présentation de L'élitisme républicain

De quoi souffre l'Ecole en France ? D'abord et avant tout son élitisme : une culture du classement et de l'élimination précoce, doublée d'une grande tolérance aux inégalités et à leur reproduction. Tel est l'enseignement qui ressort des comparaisons internationales développées dans ce livre. L'école française demeure au XIXe siècle otage des idées qui l'ont vu naître à la fin du XIXe siècle : distinguer une petite élite sans se soucier d'élever suffisamment le niveau des autres. Pour certains, peu nombreux, la méritocratie scolaire est une course aux meilleures positions ; pour d'autres, très nombreux, elle se traduit par une relégation rapide et désormais particulièrement coûteuse sur le marché du travail. Au total, la France qui a longtemps cru disposer de la meilleure école du monde fait figure de mauvaise élève dans sa catégorie, celle des pays riches et développés.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 117  pages
  • Dimensions :  1.0cmx13.8cmx20.2cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : La république des idées
  • ISBN :  2020993686
  • EAN13 :  9782020993685
  • Classe Dewey :  379.15
  • Langue : Français

D'autres livres de Christian Baudelot

Quoi de neuf chez les filles ?

Il est vif, elle est mignonne. Cela commence dès le berceau... et ne s'arrête plus. Aux garçons le bleu, les pirates, les combats, le charmant désordre. Aux filles, le rose, les loisirs d'intérieur et les cahiers bien tenus. En 1973, dans un ouvrage au retentissement mondial - Du côté des ...

Suicide : L'envers de notre monde

L'impact de la société sur un acte aussi individuel que le suicide est peut-être l'énigme majeure à laquelle les sociologues, depuis Durkheim, ont été confrontés. Pourquoi les hommes se tuent-ils plus que les femmes ? Les jeunes moins que les vieux ? Les urbains plus que les ruraux ? Les cat...

Allez les filles ! : Une révolution silencieuse

De la maternelle à la faculté, les filles sont les meilleures. Mais sur le marché du travail français, elles ne sont ni les premières, ni les mieux payées. Pourquoi un tel gâchis de compétences ? Après plusieurs années d'enquête, les auteurs constatent que la famille et les entreprises ra...

Voir tous les livres de Christian Baudelot

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'élitisme républicain

De quoi souffre l'Ecole en France ? D'abord et avant tout son élitisme : une culture du classement et de l'élimination précoce, doublée d'une grande tolérance aux inégalités et à leur reproduction. Tel est l'enseignement qui ressort des comparaisons internationales développées dans ce livre. L'école française demeure au XIXe siècle otage des idées qui l'ont vu naître à la fin du XIXe siècle : distinguer une petite élite sans se soucier d'élever suffisamment le niveau des autres. Pour certains, peu nombreux, la méritocratie scolaire est une course aux meilleures positions ; pour d'autres, très nombreux, elle se traduit par une relégation rapide et désormais particulièrement coûteuse sur le marché du travail. Au total, la France qui a longtemps cru disposer de la meilleure école du monde fait figure de mauvaise élève dans sa catégorie, celle des pays riches et développés.