share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le travail

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le travail

Le travail

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le travail "

Présentation de Le travail

Partout s'observe une remise en cause apparente du travail : chômage massif, délocalisation des industries et des services, flexibilité, pluriactivité - tout semble concourir à la fin du travail, à la disparition des statuts, à la mort du lien social par l'emploi. Désaffilié, le travailleur d'hier est devenu le sans-droit d'aujourd'hui. A cette crise, beaucoup de sociologues répondent par la nécessaire mise en perspective historique du monde du travail que nous avons perdu. Michel Lallement, en contre-pied, fait une sociologie contemporaine de la crise, s'attaquant aux dimensions inédites des transformations de la production. De fait, les recherches et analyses de la sociologie peuvent et doivent aider à comprendre objectivement des conditions collectives de travail et de vie trop souvent vécues sur un mode purement subjectif et individuel. Pour Michel Lallement, nul doute que le travail, moteur et révélateur des mutations contemporaines, garde sa place centrale d'institution sociale. Le travail est de retour.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 676  pages
  • Dimensions :  3.4cmx10.8cmx17.2cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Folio essais
  • ISBN :  2070340759
  • EAN13 :  9782070340750
  • Classe Dewey :  306.36
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Lallement

Histoire des idées sociologiques

Cet ouvrage offre un large panorama de la sociologie moderne et contemporaine en montrant la diversité des pratiques et des courants sociologiques qui se sont développés depuis le début du XXe siècle aux Etats-Unis et en Europe occidentale. Il accorde tout d'abord une attention particulière ...

Prix : 247 DH
Histoire des idées sociologiques

Cet ouvrage, désormais un classique, permet de découvrir les auteurs et les textes fondateurs de la sociologie qui ne s'affirme comme discipline constituée et autonome qu'à la fin du XIXe siècle. Il est d'abord consacré à la façon dont le " vivre ensemble " a été analysé par les [....]...

Le travail sous tensions

Le travail fait régulièrement la Une de l'actualité et retient dramatiquement l'attention lorsque - une fois encore, une fois de trop - une personne met volontairement fin à ses jours par excès de pressions professionnelles. Travailler serait donc dangereux. Voilà un constat pour le moins [...

Sociologie des relations professionnelles

Avec pour enjeu majeur la codification des conditions de travail et d'emploi, les relations professionnelles prennent principalement la forme de conflits et de négociations. Cet ouvrage met en lumière les logiques qui organisent de tels processus et il examine les différentes interprétations th...

Voir tous les livres de Michel Lallement

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le travail

Partout s'observe une remise en cause apparente du travail : chômage massif, délocalisation des industries et des services, flexibilité, pluriactivité - tout semble concourir à la fin du travail, à la disparition des statuts, à la mort du lien social par l'emploi. Désaffilié, le travailleur d'hier est devenu le sans-droit d'aujourd'hui. A cette crise, beaucoup de sociologues répondent par la nécessaire mise en perspective historique du monde du travail que nous avons perdu. Michel Lallement, en contre-pied, fait une sociologie contemporaine de la crise, s'attaquant aux dimensions inédites des transformations de la production. De fait, les recherches et analyses de la sociologie peuvent et doivent aider à comprendre objectivement des conditions collectives de travail et de vie trop souvent vécues sur un mode purement subjectif et individuel. Pour Michel Lallement, nul doute que le travail, moteur et révélateur des mutations contemporaines, garde sa place centrale d'institution sociale. Le travail est de retour.