share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Révolution inachevée (1815-1870)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Révolution inachevée (1815-1870)

La Révolution inachevée (1815-1870)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Révolution inachevée (1815-1870)"

Présentation de La Révolution inachevée (1815-1870)

Ce livre qui ouvre la période contemporaine s'attache à faire revivre un bref XIXe siècle, aujourd'hui bien oublié. De ces quelque 55 années qui séparent la Révolution française et l'Empire de la Troisième République, régime qui s'impose désormais, c'est la littérature et plus généralement la culture qui nous restent en mémoire. Les noms de Balzac. Chateaubriand, Hugo, Degas, Offenbach ou Haussmann sont plus familiers que ceux de Villèle, Ledru-Rollin, Persigny, Bertin, Pereire, quelques exemples parmi tant d'autres de ces hommes politiques ou de ces élites de la nouvelle société qui se met alors en place. Ce siècle est aussi celui des anonymes, hommes et femmes, siècle de l'émergence non plus menaçante de la foule mais des votants, des agents de l'Etat, des consommateurs et des employés. Bourgeois et ouvriers, avocats et épiciers se côtoient dans un monde de plus en plus urbain qui contemple encore avec sidération l'événement passé qu'est la Révolution et dont tous perçoivent l'inachèvement, l'incomplétude. L'ambition de cet ouvrage est de faire partager à travers le récit, les images et les problématiques de l'Atelier de l'historien, tout à la fois ce foisonnement et la façon dont se fabrique aujourd'hui l'histoire du XIXe siècle français. Il a également semblé nécessaire de mettre en question les grandes inflexions et ruptures traditionnelles qui séparent le premier et le second XIXe siècle, les césures de la monarchie parlementaire, la libéralisation du Second Empire. Ainsi, comment comprendre que la liberté, de tous les acquis de la Révolution le mieux ancré dans la société, ne s'impose pas comme le soubassement politique majeur des régimes qui se succèdent et donc n'étanche pas une soif de démocratie, déclencheur de deux nouvelles révolutions ? Tout cela est souvent considéré comme constitutif de " l'exception française ". La France est bien cependant connectée à un monde où l'expansion de la colonisation, les rivalités entre puissances, les enjeux économiques tissent une histoire globale qu'on doit affranchir du regard franco-français.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 670  pages
  • Dimensions :  4.2cmx20.4cmx26.6cm
  • Poids : 2258.9g
  • Editeur :   Belin Paru le
  • Collection : Histoire de France
  • ISBN :  2701153115
  • EAN13 :  9782701153117
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de Sylvie Aprile

La revolution inachevee (1815 a 1870)

Les Français des années 1815-1870 ont certes les yeux tournés vers l avenir mais regardent vers leur passé pour leconstruire en y puisant plus que des nostalgies, des espoirs et des refus. Pour tous, la Révolution n est pas terminée, qu ilsentendent par là, anéantir ou achever l oeuvre de...

Les mots de l'immigration

Les mots de l'immigration sont aussi ceux de l'exil, de l'accueil ou de l'exclusion. Ils ont traversé notre histoire et s'inscrivent aujourd'hui de façon brûlante dans notre société. Ils sont ici recensés dans leur diversité et analysés à la lumière de questionnements décisifs....

Voir tous les livres de Sylvie Aprile

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La Révolution inachevée (1815-1870)

Ce livre qui ouvre la période contemporaine s'attache à faire revivre un bref XIXe siècle, aujourd'hui bien oublié. De ces quelque 55 années qui séparent la Révolution française et l'Empire de la Troisième République, régime qui s'impose désormais, c'est la littérature et plus généralement la culture qui nous restent en mémoire. Les noms de Balzac. Chateaubriand, Hugo, Degas, Offenbach ou Haussmann sont plus familiers que ceux de Villèle, Ledru-Rollin, Persigny, Bertin, Pereire, quelques exemples parmi tant d'autres de ces hommes politiques ou de ces élites de la nouvelle société qui se met alors en place. Ce siècle est aussi celui des anonymes, hommes et femmes, siècle de l'émergence non plus menaçante de la foule mais des votants, des agents de l'Etat, des consommateurs et des employés. Bourgeois et ouvriers, avocats et épiciers se côtoient dans un monde de plus en plus urbain qui contemple encore avec sidération l'événement passé qu'est la Révolution et dont tous perçoivent l'inachèvement, l'incomplétude. L'ambition de cet ouvrage est de faire partager à travers le récit, les images et les problématiques de l'Atelier de l'historien, tout à la fois ce foisonnement et la façon dont se fabrique aujourd'hui l'histoire du XIXe siècle français. Il a également semblé nécessaire de mettre en question les grandes inflexions et ruptures traditionnelles qui séparent le premier et le second XIXe siècle, les césures de la monarchie parlementaire, la libéralisation du Second Empire. Ainsi, comment comprendre que la liberté, de tous les acquis de la Révolution le mieux ancré dans la société, ne s'impose pas comme le soubassement politique majeur des régimes qui se succèdent et donc n'étanche pas une soif de démocratie, déclencheur de deux nouvelles révolutions ? Tout cela est souvent considéré comme constitutif de " l'exception française ". La France est bien cependant connectée à un monde où l'expansion de la colonisation, les rivalités entre puissances, les enjeux économiques tissent une histoire globale qu'on doit affranchir du regard franco-français.