share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ramata

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ramata

Ramata

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ramata"

Présentation de Ramata

Le sénégalais Abasse Ndione nous offre dans son deuxième livre le portrait magistral et torturé d'une femme : Ramata Kaba. En arrière-plan, un pays : le Sénégal. On entre dans le livre d'Abasse Ndione comme dans un conte moderne : par un soir pluvieux et froid, un fait divers –la mort d'une vieille femme – va permettre à un pilier de bar de raconter l'histoire étrange et passionnante de Ramata Kaba. Morte seule et vieille dans l'arrière cour d'un bar de Dakar, cette femme a pourtant eu un destin peu commun. Ramata Kaba est une femme d'une beauté fulgurante et dévastatrice. Dans tous les sens du terme. Gâtée et vaniteuse, elle entraîne la mort du gardien de l'hôpital Le Dantec à Dakar. Ce dernier s'appellait Ngor Ndong. Pour préserver sa carrière naissante, le mari de Ramata, Matar Samb, étouffe l'affaire à grand renfort de billets de banque : " Les gens ont faim dans ce pays, ils s'achètent comme des beignets ! ".Vingt ans plus tard et à l'aube du nouveau millénaire, on retrouve les protagonistes. Ramata est toujours aussi belle et son mari est à présent ministre d'Etat. La vie de Ramata aurait pu continuer ainsi, entre luxe, frasques et infidélités. Son destin bascule un soir. Violée par un chauffeur de taxi qui l'abandonne sur une plage, elle décide de retrouver " l'homme qui, d'une manière fulgurante et éblouissante, avait apporté la lumière dans son univers obscur ". Contre toute attente, la belle Ramata tombe folle de désir et d'amour pour celui qui l'a prise de force, et qui porte le même patronyme que son défunt père… Ngor Ndong. Bien entendu, Ramata n'a même pas retenu le nom de celui qu'elle a fait assassiner vingt ans plus tôt. Mais pour son nouvel amant qui la fuit, elle sombre dans une déchéance sans fond, dont les répercussions iront jusqu'au suicide de son cher mari. Ngor Ndong peut se retourner dans sa tombe, son assassinat a bel et bien été vengé. Roman riche et passionnant, dans lequel Abasse Ndione distille phrases bien senties et précisions historiques, " Ramata " est ancré dans un Sénégal contemporain qui se cherche encore. Quant à l'écrivain sénégalais du moment, ne cherchez plus : c'est Abasse Ndione. -- Olivia Marsaud> -- --Ce texte fait référence à l'éditionBroché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 530  pages
  • Dimensions :  2.8cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Folio Policier
  • ISBN :  2070358704
  • EAN13 :  9782070358700
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Ramata

Le sénégalais Abasse Ndione nous offre dans son deuxième livre le portrait magistral et torturé d'une femme : Ramata Kaba. En arrière-plan, un pays : le Sénégal. On entre dans le livre d'Abasse Ndione comme dans un conte moderne : par un soir pluvieux et froid, un fait divers –la mort d'une vieille femme – va permettre à un pilier de bar de raconter l'histoire étrange et passionnante de Ramata Kaba. Morte seule et vieille dans l'arrière cour d'un bar de Dakar, cette femme a pourtant eu un destin peu commun. Ramata Kaba est une femme d'une beauté fulgurante et dévastatrice. Dans tous les sens du terme. Gâtée et vaniteuse, elle entraîne la mort du gardien de l'hôpital Le Dantec à Dakar. Ce dernier s'appellait Ngor Ndong. Pour préserver sa carrière naissante, le mari de Ramata, Matar Samb, étouffe l'affaire à grand renfort de billets de banque : " Les gens ont faim dans ce pays, ils s'achètent comme des beignets ! ".Vingt ans plus tard et à l'aube du nouveau millénaire, on retrouve les protagonistes. Ramata est toujours aussi belle et son mari est à présent ministre d'Etat. La vie de Ramata aurait pu continuer ainsi, entre luxe, frasques et infidélités. Son destin bascule un soir. Violée par un chauffeur de taxi qui l'abandonne sur une plage, elle décide de retrouver " l'homme qui, d'une manière fulgurante et éblouissante, avait apporté la lumière dans son univers obscur ". Contre toute attente, la belle Ramata tombe folle de désir et d'amour pour celui qui l'a prise de force, et qui porte le même patronyme que son défunt père… Ngor Ndong. Bien entendu, Ramata n'a même pas retenu le nom de celui qu'elle a fait assassiner vingt ans plus tôt. Mais pour son nouvel amant qui la fuit, elle sombre dans une déchéance sans fond, dont les répercussions iront jusqu'au suicide de son cher mari. Ngor Ndong peut se retourner dans sa tombe, son assassinat a bel et bien été vengé. Roman riche et passionnant, dans lequel Abasse Ndione distille phrases bien senties et précisions historiques, " Ramata " est ancré dans un Sénégal contemporain qui se cherche encore. Quant à l'écrivain sénégalais du moment, ne cherchez plus : c'est Abasse Ndione. -- Olivia Marsaud> -- --Ce texte fait référence à l'éditionBroché .