share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Guerre d'Algérie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Guerre d'Algérie

La Guerre d'Algérie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Guerre d'Algérie "

Présentation de La Guerre d'Algérie

Guerre d'Algérie ici, guerre de libération nationale là-bas, quelle que soit la manière dont on le nomme, ce conflit a été, dès son origine, l'objet d'interprétations divergentes. Des hommes politiques construisaient la guerre par les mots quand d'autres la niaient. Les sociétés algérienne et française ont hérité de ces affrontements. Depuis 1962, les historiens ont dû travailler au milieu des affects, des tensions et des désirs contradictoires exprimés à l'égard de ce passé complexe et sensible. L'analyse des cinquante années écoulées depuis le déclenchement de l'insurrection fait également ressortir le poids du politique sur les conditions d'écriture de l'histoire, qu'il s'agisse de contrôler le récit sur le passé, de le surveiller, de l'interdire mais aussi de l'encourager ou de le faciliter. Ainsi, l'accès aux archives demeure, encore aujourd'hui, une question cruciale de part et d'autre de la Méditerranée. L'étude de l'historiographie française et étrangère révèle pourtant que la recherche avance. Mais un constat s'impose aussi : les voies pour une histoire sereine de la guerre ne se dégagent que lentement.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 445  pages
  • Dimensions :  2.0cmx10.6cmx17.2cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points Histoire
  • ISBN :  2020589516
  • EAN13 :  9782020589512
  • Classe Dewey :  965.04
  • Langue : Français

D'autres livres de Raphaëlle Branche

L'embuscade de Palestro

Palestro, le 18 mai 1956 : 21 militaires français tombèrent dans une embuscade. Un seul d'entre eux survécut, les corps des autres furent retrouvés mutilés. Quelques mois après que le contingent avait été rappelé pour lutter contre l'insurrection qui se propageait en Algérie, la [....]...

Les viols en temps de guerre

Ce livre pionnier éclaire la place et le sens de la violence sexuelle et sexuée dans les violences de guerre. TABLE : Introduction (R. Branche, D. Palmieri, I. Delpla, J. Horne. P. Lagrou, F. Virgili).- Le viol dans les codes militaires russes, de Pierre le Grand à l’Armée rouge (M.G. Muravyev...

La guerre d'indépendance des Algériens (1954-1962)

Pour la première fois, un ouvrage présente la guerre d'Algérie à des lecteurs français en se situant de l'autre côté : du point de vue des Algériens. Il s'agit de comprendre ce que fut cette " guerre d'indépendance " pour ceux qui l'ont faite ou au nom de qui la guerre fut menée. En prenan...

Voir tous les livres de Raphaëlle Branche

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La Guerre d'Algérie

Guerre d'Algérie ici, guerre de libération nationale là-bas, quelle que soit la manière dont on le nomme, ce conflit a été, dès son origine, l'objet d'interprétations divergentes. Des hommes politiques construisaient la guerre par les mots quand d'autres la niaient. Les sociétés algérienne et française ont hérité de ces affrontements. Depuis 1962, les historiens ont dû travailler au milieu des affects, des tensions et des désirs contradictoires exprimés à l'égard de ce passé complexe et sensible. L'analyse des cinquante années écoulées depuis le déclenchement de l'insurrection fait également ressortir le poids du politique sur les conditions d'écriture de l'histoire, qu'il s'agisse de contrôler le récit sur le passé, de le surveiller, de l'interdire mais aussi de l'encourager ou de le faciliter. Ainsi, l'accès aux archives demeure, encore aujourd'hui, une question cruciale de part et d'autre de la Méditerranée. L'étude de l'historiographie française et étrangère révèle pourtant que la recherche avance. Mais un constat s'impose aussi : les voies pour une histoire sereine de la guerre ne se dégagent que lentement.