share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le discours philosophique de la modernité

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le discours philosophique de la modernité

Le discours philosophique de la modernité

  (Auteur)


Prix : 142,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le discours philosophique de la modernité "

Présentation de Le discours philosophique de la modernité

Depuis que Hegel a voulu réconcilier la raison avec le réel (son célèbre " le réel est rationnel "), depuis que le Réel a charrié - voire pour certains, ne se définit que par - les massacres de masse, les génocides et les camps, nombre de philosophes ont dénoncé les Lumières et Hegel, les droits de l'individu et le salut par l'Histoire. Jürgen Habermas entreprend ici une histoire des discours critiques que l'époque moderne n'a cessé de tenir sur elle-même. Notamment, les trois réactions à l'entreprise hégélienne : celle de gauche (la philosophie de Marx exaltant la praxis), celle de droite (libérale-conservatrice) et la " postmoderne ". À Heidegger, Bataille, Foucault, Derrida, tous encore obnubilés par le sujet et la raison instrumentale, Habermas oppose une pensée " postmétaphysique ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 484  pages
  • Dimensions :  3.0cmx12.4cmx18.2cm
  • Poids : 621.4g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Tel
  • ISBN :  2070746321
  • EAN13 :  9782070746323
  • Classe Dewey :  193
  • Langue : Français

D'autres livres de Jürgen Habermas

La technique et la science comme "idéologie"

La rationalisation contient une double dimension. Dans nos sociétés industrielles, la rationalisation tend à se réduire à un champ d'application ne visant qu'à un accroissement des forces productives et à une extension du pouvoir de disposer du monde techniquement. La technique devient [....

Prix : 117 DH
Raison et religion. Dialectique de la sécularisation

Les procédures et les principes des États démocratiques suffisent-ils à garantir la solidarité qui doit régner dans une société libérale ? Sont-ils les seuls critères d'une société juste ? Quelle place accorder aux traditions religieuses dans la discussion publique au sein des [....]...

Après l'état nation

L'État-nation à l'épreuve de la mondialisation. La multiplication des échanges dans les domaines de l'information et de l'économie a des effets dévastateurs sur la société : paupérisation, dissolution de la solidarité, exclusion, rejet de l'étranger... Parce que la mondialisation [....

L'Ethique de la discussion et la question de la vérité

Jürgen Habermas est né en 1929, et il est un des représentants majeurs de la philosophie contemporaine. Son œuvre se déploie dans tous les registres de la philosophie : épistémologie, philosophie de l'histoire, philosophie du langage, philosophie morale et politique, théorie sociale, [......

Prix : 153 DH

Voir tous les livres de Jürgen Habermas

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le discours philosophique de la modernité

Depuis que Hegel a voulu réconcilier la raison avec le réel (son célèbre " le réel est rationnel "), depuis que le Réel a charrié - voire pour certains, ne se définit que par - les massacres de masse, les génocides et les camps, nombre de philosophes ont dénoncé les Lumières et Hegel, les droits de l'individu et le salut par l'Histoire. Jürgen Habermas entreprend ici une histoire des discours critiques que l'époque moderne n'a cessé de tenir sur elle-même. Notamment, les trois réactions à l'entreprise hégélienne : celle de gauche (la philosophie de Marx exaltant la praxis), celle de droite (libérale-conservatrice) et la " postmoderne ". À Heidegger, Bataille, Foucault, Derrida, tous encore obnubilés par le sujet et la raison instrumentale, Habermas oppose une pensée " postmétaphysique ".