share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'islamisme en face

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'islamisme en face

L'islamisme en face

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'islamisme en face"

Présentation de L'islamisme en face

Les diables et le bon dieu A peine sorti, ce livre suscite en France une polémique violente, et pourtant salutaire. François Burgat a pris le parti de ne pas s'arrêter au seul bruit des bombes et de franchir le fossé de haine et d'incompréhension qui sépare chaque jour davantage les deux rives de la Méditerranée, pour décrypter les ressorts du péril islamiste. La dérive du monde arabe nous fait peur? L'auteur nous propose un exercice d'exorcisme, une rencontre du troisième type avec des islamistes. Pas avec les poseurs de bombes, minoritaires, mais avec ceux qui théorisent, structurent et guident le mouvement de réislamisation, de Rabat à Gaza. Il les a rencontrés et les cite longuement. Chercheur, arabisant, politologue, Burgat a vécu sept ans en Algérie, cinq ans en Egypte. Et n'a pas peur des vérités qui ébranlent le consensus dominant. Pour lui, les islamistes poursuivent le processus de décolonisation, dont ils réalisent la troisième phase, culturelle et idéologique, après les indépendances politique, puis économique, concrétisées par les nationalisations. Les islamistes s'inscrivent donc dans une longue perspective de reconquête identitaire. Deuxième réalité, affirme Burgat, les islamistes sont portés par de puissants mouvements populaires: ils ne sont donc pas plus illégitimes que leurs pères qui avaient combattu les armes à la main pour l'indépendance. Les cadres des mouvements islamistes ne sont pas des marginaux, mais des médecins, des avocats, des enseignants, des scientifiques... Enfin, pour rendre compte de la violence des mouvements islamistes, il faut aussi, dit Burgat, considérer avec lucidité le caractère corrompu et dictatorial de bien des régimes arabes contre lesquels ces mouvements se dressent, et qui sont devenus des machines à produire de l'extrémisme idéologique et politique. L'Occident, bardé dans ses certitudes, a aussi sa part de responsabilité, en niant, en bloc, la légitimité de cette nouvelle génération politique. C'est pourtant de la dernière partie de cet ouvrage qu'est née la polémique la plus vive: Burgat y affirme que la modernisation politique et sociale dans le monde arabe peut très bien se réaliser à travers l'islam et les réseaux socio-éducatifs développés par les islamistes. Cette grille de lecture du monde arabe contemporain n'a pas fini de déranger notre perception universaliste et laïque de la modernité. --Vincent Giret-- --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 306  pages
  • Dimensions :  2.2cmx11.8cmx19.0cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Editions La Découverte Paru le
  • Collection : La Découverte/Poche
  • ISBN :  2707153478
  • EAN13 :  9782707153470
  • Classe Dewey :  306.697
  • Langue : Français

D'autres livres de François Burgat

L'islamisme à l'heure d'Al-Qaida : Reislamisation, modernisation, radicalisations

Depuis les années 1980, l'exacerbation du radicalisme islamiste et les actions d'Al-Qaida résultent moins de l'affirmation dans les pays musulmans de différents courants de l'islam politique que du rejet obstiné dont ces derniers ont fait l'objet chez ceux dont ils menacent les intérêts, écon...

La Libye

Ancienne province de l'Empire ottoman, la Tripolitaine, la Libye est indépendante depuis 1951. La population bédouine pratiquant le nomadisme agro-pastoral dans un cadre tribal a dû composer avec des populations sédentaires en voie d'urbanisation. Le charisme du leader politique actuel assure un...

L'islamisme au Maghreb : La voix du Sud

Qui sont les islamistes ? Avant de les condamner, de s'en défendre ou de les justifier, peut-être faut-il les connaître. Loin de toute passion et aussi près que possible de la réalité, il faut comprendre l'histoire qui a produit cette génération politique sur toute la rive sud de la Méditer...

Voir tous les livres de François Burgat

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'islamisme en face

Les diables et le bon dieu A peine sorti, ce livre suscite en France une polémique violente, et pourtant salutaire. François Burgat a pris le parti de ne pas s'arrêter au seul bruit des bombes et de franchir le fossé de haine et d'incompréhension qui sépare chaque jour davantage les deux rives de la Méditerranée, pour décrypter les ressorts du péril islamiste. La dérive du monde arabe nous fait peur? L'auteur nous propose un exercice d'exorcisme, une rencontre du troisième type avec des islamistes. Pas avec les poseurs de bombes, minoritaires, mais avec ceux qui théorisent, structurent et guident le mouvement de réislamisation, de Rabat à Gaza. Il les a rencontrés et les cite longuement. Chercheur, arabisant, politologue, Burgat a vécu sept ans en Algérie, cinq ans en Egypte. Et n'a pas peur des vérités qui ébranlent le consensus dominant. Pour lui, les islamistes poursuivent le processus de décolonisation, dont ils réalisent la troisième phase, culturelle et idéologique, après les indépendances politique, puis économique, concrétisées par les nationalisations. Les islamistes s'inscrivent donc dans une longue perspective de reconquête identitaire. Deuxième réalité, affirme Burgat, les islamistes sont portés par de puissants mouvements populaires: ils ne sont donc pas plus illégitimes que leurs pères qui avaient combattu les armes à la main pour l'indépendance. Les cadres des mouvements islamistes ne sont pas des marginaux, mais des médecins, des avocats, des enseignants, des scientifiques... Enfin, pour rendre compte de la violence des mouvements islamistes, il faut aussi, dit Burgat, considérer avec lucidité le caractère corrompu et dictatorial de bien des régimes arabes contre lesquels ces mouvements se dressent, et qui sont devenus des machines à produire de l'extrémisme idéologique et politique. L'Occident, bardé dans ses certitudes, a aussi sa part de responsabilité, en niant, en bloc, la légitimité de cette nouvelle génération politique. C'est pourtant de la dernière partie de cet ouvrage qu'est née la polémique la plus vive: Burgat y affirme que la modernisation politique et sociale dans le monde arabe peut très bien se réaliser à travers l'islam et les réseaux socio-éducatifs développés par les islamistes. Cette grille de lecture du monde arabe contemporain n'a pas fini de déranger notre perception universaliste et laïque de la modernité. --Vincent Giret-- --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.