share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ecrits sur l'histoire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ecrits sur l'histoire

Ecrits sur l'histoire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ecrits sur l'histoire"

Présentation de Ecrits sur l'histoire

Fernand Braudel a toujours plaidé pour une nécessaire unification des sciences de l'homme. Tel est le thème commun des articles ici rassemblés. L'histoire, selon lui, part d'une réflexion sur la multiplicité des temps, elle est une dialectique de la durée, à la fois étude du passé et du présent. Elle peut et doit à ce titre intéresser les sciences voisines et s'assimiler en retour leurs diverses techniques. Mais aucune science particulière, aussi plurielle soit-elle, n'est capable de mobiliser l'ensemble de l'humain. Et l'historien qui se veut économiste, sociologue, anthropologue, linguiste... cède à un impérialisme scientifique que Fernand Braudel redoute autant que le cloisonnement des frontières. Souci de l'unité et respect de la diversité, tels sont les principes d'un " marché commun du savoir " auquel Fernand Braudel a contribué plus que tout autre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 314  pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Champs
  • ISBN :  2080810235
  • EAN13 :  9782080810236
  • Classe Dewey :  901
  • Langue : Français

D'autres livres de Fernand Braudel

La dynamique du capitalisme

Ce court livre de Fernand Braudel constitue une excellente introduction à l'une de ses œuvres majeures, intitulée Civilisation matérielle, économie et capitalisme, ouvrage essentiel de l'histoire économique et fruit de vingt années de travail. Du XVe au XVIIIe siècle, pas moins de quatre...

La Méditerranée et le monde méditerranéen à l'époque de Philippe II, tome 2

La Méditerranée de Fernand Braudel constitue l'un des monuments de la tradition historique française. Cette thèse, fruit de plus de vingt ans de travail, a été rédigée essentiellement de mémoire, lorsque l'historien était retenu en captivité durant la Seconde Guerre mondiale. [....]...

Voir tous les livres de Fernand Braudel

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Ecrits sur l'histoire

Fernand Braudel a toujours plaidé pour une nécessaire unification des sciences de l'homme. Tel est le thème commun des articles ici rassemblés. L'histoire, selon lui, part d'une réflexion sur la multiplicité des temps, elle est une dialectique de la durée, à la fois étude du passé et du présent. Elle peut et doit à ce titre intéresser les sciences voisines et s'assimiler en retour leurs diverses techniques. Mais aucune science particulière, aussi plurielle soit-elle, n'est capable de mobiliser l'ensemble de l'humain. Et l'historien qui se veut économiste, sociologue, anthropologue, linguiste... cède à un impérialisme scientifique que Fernand Braudel redoute autant que le cloisonnement des frontières. Souci de l'unité et respect de la diversité, tels sont les principes d'un " marché commun du savoir " auquel Fernand Braudel a contribué plus que tout autre.