share_book
Envoyer cet article par e-mail

Chroniques d'une société annoncée

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Chroniques d'une société annoncée

Chroniques d'une société annoncée

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Chroniques d'une société annoncée"

Présentation de Chroniques d'une société annoncée

Parce que nous pensons que la France est un pays moderne dont le vivre ensemble s'élabore par le décloisonnement des mentalités, la reconnaissance des souffrances particulières, la mise en récit de sa diversité et de ses imaginaires. Parce que la littérature à laquelle nous croyons, comme contribution essentielle à la guerre du sens, est aux antipodes de la littérature actuelle, égotiste et mesquine, exutoire des humeurs bourgeoises. Parce que, catalogués écrivains de banlieue, étymologiquement le lieu du ban, nous voulons investir le champ culturel, transcender les frontières et ainsi récupérer l'espace confisqué qui nous revient de droit, pour l'aspiration légitime à l'universalisme. Parce que cette génération, la nôtre, a le feu pour réussir, le punch pour démolir les portes, la rage pour arriver au but, le charisme pour crever l'écran, l'intelligence pour rafler les diplômes, la force pour soulever les barricades, la hargne du sportif, la beauté du livre, le caractère de l'Afrique, l'odeur du Maghreb, l'amour du drapeau tricolore et de la poésie de France... Les dix nouvelles parlent toutes de la chair de la France, chair meurtrie d'un jeune tabassé dans un commissariat (Mohamed Razane), rêves incarcérés dans le décor de la cité (Mabrouck Rachedi), splendeurs et misères, surtout, des candidats quotidiens à l'" intégration " (Khalid El Bahji, Habiba Mahany), mirage mercantile tel que vu par un Africain (Dembo Goumane), puis l'envie, forcément, de fuite, d'évasion et de refuge dans les pays oniriques (Jean-Eric Boulin), le mythe du retour (Thomté Ryam), les virtualités mythomanes (Faïza Guène) ou l'oubli impossible de la souffrance (Karim Amellal), hors de soi-même en tout cas (Samir Ouazene). Reflétant cette France invisible bien que majoritaire, loin des clichés qui la griment et la blessent, ces nouvelles " ordinaires et extraordinaires " veulent en même temps lui donner un peu de sens et de poésie. Les droits des auteurs de ce livre sont reversés à l'association Qui fait la France.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 269  pages
  • Dimensions :  2.2cmx13.2cmx21.4cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Stock Paru le
  • ISBN :  2234060737
  • EAN13 :  9782234060739
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Chroniques d'une société annoncée

Parce que nous pensons que la France est un pays moderne dont le vivre ensemble s'élabore par le décloisonnement des mentalités, la reconnaissance des souffrances particulières, la mise en récit de sa diversité et de ses imaginaires. Parce que la littérature à laquelle nous croyons, comme contribution essentielle à la guerre du sens, est aux antipodes de la littérature actuelle, égotiste et mesquine, exutoire des humeurs bourgeoises. Parce que, catalogués écrivains de banlieue, étymologiquement le lieu du ban, nous voulons investir le champ culturel, transcender les frontières et ainsi récupérer l'espace confisqué qui nous revient de droit, pour l'aspiration légitime à l'universalisme. Parce que cette génération, la nôtre, a le feu pour réussir, le punch pour démolir les portes, la rage pour arriver au but, le charisme pour crever l'écran, l'intelligence pour rafler les diplômes, la force pour soulever les barricades, la hargne du sportif, la beauté du livre, le caractère de l'Afrique, l'odeur du Maghreb, l'amour du drapeau tricolore et de la poésie de France... Les dix nouvelles parlent toutes de la chair de la France, chair meurtrie d'un jeune tabassé dans un commissariat (Mohamed Razane), rêves incarcérés dans le décor de la cité (Mabrouck Rachedi), splendeurs et misères, surtout, des candidats quotidiens à l'" intégration " (Khalid El Bahji, Habiba Mahany), mirage mercantile tel que vu par un Africain (Dembo Goumane), puis l'envie, forcément, de fuite, d'évasion et de refuge dans les pays oniriques (Jean-Eric Boulin), le mythe du retour (Thomté Ryam), les virtualités mythomanes (Faïza Guène) ou l'oubli impossible de la souffrance (Karim Amellal), hors de soi-même en tout cas (Samir Ouazene). Reflétant cette France invisible bien que majoritaire, loin des clichés qui la griment et la blessent, ces nouvelles " ordinaires et extraordinaires " veulent en même temps lui donner un peu de sens et de poésie. Les droits des auteurs de ce livre sont reversés à l'association Qui fait la France.