share_book
Envoyer cet article par e-mail

La France à l'époque moderne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La France à l'époque moderne

La France à l'époque moderne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La France à l'époque moderne"

Présentation de La France à l'époque moderne

Comprendre la France d’Ancien Régime implique de se distancier de réflexes mentaux trop contemporains. L’État moderne se construit dans une économie préindustrielle, entraînée par le commerce des produits agricoles dans une société où les libertés sont longtemps confondues avec les privilèges des ordres sociaux et dans une culture largement vivifiée par la religion. La formation de l’État-nation est l’œuvre d’une monarchie sacralisée à perspective absolutiste, où le souverain ne parvient pas à s’adapter à la redéfinition de la nation au siècle des Lumières. Après un lent dégagement des conceptions féodales, la monarchie n’a pas été capable de maîtriser la question du pluralisme religieux, ni d’imposer une réforme progressive de la société pour en tirer une fiscalité à la hauteur de ses ambitions. Le refus politique d’association de la nation à la gestion de l’État, longtemps maîtrisé grâce à l’attachement des élites au partage financier des ressources de l’État fort, fi nit par asphyxier la monarchie lorsque l’enlisement des réformes se paie par la faillite. Pour cerner la vraie nature de l’absolutisme français, de sa naissance à sa crise ultime, huit chapitres thématiques replacent l’État royal dans son environnement géographique, économique, social, religieux et culturel. Trois chapitres dégagent ensuite les caractéristiques essentielles de chaque siècle. Quelques questions fondamentales pour l’histoire de la France moderne sont enfin approfondies. 

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 240  pages
  • Dimensions :  2.2cmx16.0cmx24.0cm
  • Poids : 698.5g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : U
  • ISBN :  2200255756
  • EAN13 :  9782200255756
  • Classe Dewey :  944.03
  • Langue : Français

D'autres livres de Guy Saupin

Les villes en France à l'époque moderne : 16e-18e siècles

Profondément transformées au XVIIe et surtout au XVIIIe siècle, sous l'impulsion de l'administration royale, des investisseurs privés et de grands architectes, les villes françaises d'Ancien Régime ne regroupent qu'une minorité de la population. Elles n'en jouent pas moins un rôle primordial...

Voir tous les livres de Guy Saupin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La France à l'époque moderne

Comprendre la France d’Ancien Régime implique de se distancier de réflexes mentaux trop contemporains. L’État moderne se construit dans une économie préindustrielle, entraînée par le commerce des produits agricoles dans une société où les libertés sont longtemps confondues avec les privilèges des ordres sociaux et dans une culture largement vivifiée par la religion. La formation de l’État-nation est l’œuvre d’une monarchie sacralisée à perspective absolutiste, où le souverain ne parvient pas à s’adapter à la redéfinition de la nation au siècle des Lumières. Après un lent dégagement des conceptions féodales, la monarchie n’a pas été capable de maîtriser la question du pluralisme religieux, ni d’imposer une réforme progressive de la société pour en tirer une fiscalité à la hauteur de ses ambitions. Le refus politique d’association de la nation à la gestion de l’État, longtemps maîtrisé grâce à l’attachement des élites au partage financier des ressources de l’État fort, fi nit par asphyxier la monarchie lorsque l’enlisement des réformes se paie par la faillite. Pour cerner la vraie nature de l’absolutisme français, de sa naissance à sa crise ultime, huit chapitres thématiques replacent l’État royal dans son environnement géographique, économique, social, religieux et culturel. Trois chapitres dégagent ensuite les caractéristiques essentielles de chaque siècle. Quelques questions fondamentales pour l’histoire de la France moderne sont enfin approfondies.