share_book
Envoyer cet article par e-mail

Jusqu'ici, tout va bien ! "Enarque, membre du Medef, président de l'Apec, je jette l'éponge !"

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Jusqu'ici, tout va bien ! "Enarque, membre du Medef, président de l'Apec, je jette l'éponge !"

Jusqu'ici, tout va bien ! "Enarque, membre du Medef, président de l'Apec, je jette l'éponge !"

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Jusqu'ici, tout va bien ! "Enarque, membre du Medef, président de l'Apec,..."

Présentation de Jusqu'ici, tout va bien ! "Enarque, membre du Medef, président de l'Apec, je jette l'éponge !"

Sous couvert de mener de grandes réformes économiques libérales, une aristocratie a dévoyé notre régime démocratique et l a capté à son profit J ai 42 ans, je suis fils d ouvrier passé au moule de l ENA, je suis ni dedroite ni de gauche. Et je me pose cette question : que s est-il passé pourque nous régressions à ce point collectivement ? Où est passée la Francedont je rêvais enfant ? Aujourd hui, elle ne se ressemble plus. Elle me metau bord de la nausée. Elle ne porte plus les valeurs qui ont fait sagrandeur : l engagement au service d un idéal collectif. Elle est plus âpre,plus avaricieuse. Ce qui sert à tous est stigmatisé : Sécurité sociale,école, dépenses publiques. Ce qui sert à l élite et au paraître est vanté :les montres en or, les vacances de luxe, les grosses voitures, letape-à-l oeil. Surtout, il y a ce sentiment étrange d être un dissident, derisquer l ex-communication, la damnation, si l on n approuve pas lesdérapages de notre société ! Et puis, il y a eu la crise des subprimes etses scandales. Cette évidence que rien décidément ne tournait plus rond.Alors, j ai décidé de dire ce que j avais sur le coeur. J ai écrit ce livrepour le dire. Et pour aller jusqu au bout de mon engagement et être cohérent envers moi-même, je quitte la présidence de l APEC et je démissionne duMedef.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 220  pages
  • Dimensions :  2.0cmx15.4cmx23.4cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Jacob Duvernet Paru le
  • ISBN :  2847243348
  • EAN13 :  9782847243345
  • Classe Dewey :  300
  • Langue : Français

D'autres livres de Eric VERHAEGHE

Au coeur du MEDEF : Chronique d'une fin annoncée

Nicolas Sarkozy arrive au pouvoir en mai 2007 avec un programme de réformes sociales où le MEDEF doit jouer un rôle essentiel : mise en place d'une "flexisécurité" à la française, recomposition du paysage syndical, remise à plat des 35 heures. A ce moment commence à s'écrire une pièce à ...

Voir tous les livres de Eric VERHAEGHE

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Jusqu'ici, tout va bien ! "Enarque, membre du Medef, président de l'Apec, je jette l'éponge !"

Sous couvert de mener de grandes réformes économiques libérales, une aristocratie a dévoyé notre régime démocratique et l a capté à son profit J ai 42 ans, je suis fils d ouvrier passé au moule de l ENA, je suis ni dedroite ni de gauche. Et je me pose cette question : que s est-il passé pourque nous régressions à ce point collectivement ? Où est passée la Francedont je rêvais enfant ? Aujourd hui, elle ne se ressemble plus. Elle me metau bord de la nausée. Elle ne porte plus les valeurs qui ont fait sagrandeur : l engagement au service d un idéal collectif. Elle est plus âpre,plus avaricieuse. Ce qui sert à tous est stigmatisé : Sécurité sociale,école, dépenses publiques. Ce qui sert à l élite et au paraître est vanté :les montres en or, les vacances de luxe, les grosses voitures, letape-à-l oeil. Surtout, il y a ce sentiment étrange d être un dissident, derisquer l ex-communication, la damnation, si l on n approuve pas lesdérapages de notre société ! Et puis, il y a eu la crise des subprimes etses scandales. Cette évidence que rien décidément ne tournait plus rond.Alors, j ai décidé de dire ce que j avais sur le coeur. J ai écrit ce livrepour le dire. Et pour aller jusqu au bout de mon engagement et être cohérent envers moi-même, je quitte la présidence de l APEC et je démissionne duMedef.