share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Amour et la Justice comme compétences

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Amour et la Justice comme compétences

L'Amour et la Justice comme compétences

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Amour et la Justice comme compétences "

Présentation de L'Amour et la Justice comme compétences

Longtemps portée par la conviction, formulée par Pierre Bourdieu, que "l'individuel, et même le personnel, le subjectif, est social, collectif ", la sociologie avait pour tâche de dévoiler à chacun les forces inconscientes qui le mouvaient en réalité. A l'orée des années 1990, elle a connu un tournant majeur : elle pose désormais que les acteurs savent ce qu'ils font, pourquoi et comment. Ils ont des compétences. Cet ouvrage de Luc Boltanski a marqué le tournant : il esquisse les modèles destinés à clarifier les capacités que les personnes mettent en oeuvre lorsqu'elles réclament justice, lorsque, renonçant au calcul et, par conséquent, au recours à la norme, elles se lancent dans des actions gratuites, ou bien au contraire recourent à la force. Autant d'approches qui posent la question de l'injustice et des manoeuvres que chacun entreprend pour obtenir réparation. Plus en profondeur, c'est l'identité des individus qui s'en trouve bouleversée : elle n'est plus singulière ni d'un bloc, définitivement assignée par la place occupée dans le champ social, mais plurielle et construite largement par l'individu.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 551  pages
  • Dimensions :  3.0cmx11.0cmx18.0cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Folio essais
  • ISBN :  2070439585
  • EAN13 :  9782070439584
  • Classe Dewey :  302.3
  • Langue : Français

D'autres livres de Luc Boltanski

Le nouvel esprit du capitalisme

Le capitalisme prospère ; la société se dégrade. Le profit croît, comme l'exclusion. La véritable crise n'est pas celle du capitalisme, mais celle de la critique du capitalisme. Trop souvent attachée à d'anciens schémas d'analyse, la critique conduit nombre de protestataires à se [....]...

Prix : 207 DH

De la critique

Le rapport que la sociologie entretient avec la critique sociale n'a cessé de hanter cette discipline depuis les origines. La sociologie doit-elle être mise au service d'une critique de la société, ce qui suppose de rendre compatibles description et critique? La critique détourne-t-elle la [...

Les cadres

Prix : 344 DH

Voir tous les livres de Luc Boltanski

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'Amour et la Justice comme compétences

Longtemps portée par la conviction, formulée par Pierre Bourdieu, que "l'individuel, et même le personnel, le subjectif, est social, collectif ", la sociologie avait pour tâche de dévoiler à chacun les forces inconscientes qui le mouvaient en réalité. A l'orée des années 1990, elle a connu un tournant majeur : elle pose désormais que les acteurs savent ce qu'ils font, pourquoi et comment. Ils ont des compétences. Cet ouvrage de Luc Boltanski a marqué le tournant : il esquisse les modèles destinés à clarifier les capacités que les personnes mettent en oeuvre lorsqu'elles réclament justice, lorsque, renonçant au calcul et, par conséquent, au recours à la norme, elles se lancent dans des actions gratuites, ou bien au contraire recourent à la force. Autant d'approches qui posent la question de l'injustice et des manoeuvres que chacun entreprend pour obtenir réparation. Plus en profondeur, c'est l'identité des individus qui s'en trouve bouleversée : elle n'est plus singulière ni d'un bloc, définitivement assignée par la place occupée dans le champ social, mais plurielle et construite largement par l'individu.