share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le livre du courtisan

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le livre du courtisan

Le livre du courtisan

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 76,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le livre du courtisan"

Présentation de Le livre du courtisan

Le Livre du Courtisan (1528) de Baldassar Castiglione est un des chefs-d'oeuvre de la littérature italienne, mais aussi un de ces textes, rares, qui ont eu un destin vraiment européen et qui ont exercé une influence dépassant le cadre littéraire. Son succès immense pendant près de trois siècles prouve que la société européenne d'Ancien Régime s'est reconnue dans le personnage du "parfait Courtisan" dessiné, au début du XVIè siècle, par un gentilhomme originaire de Mantoue, homme de guerre, diplomate, humaniste, poète, qui devait finir sa carrière comme nonce pontifical à la cour de l'empereur Charles-Quint. Loin d'être un "vil flatteur", le courtisan de Castiglione résume en lui toutes les qualités que la Renaissance exige de (homme individuel et social. L'idéal chevaleresque du Moyen Agé et l'idéal culturel de l'Humanisme, les "armes" et les "lettres", s'unissent pour former un modèle qui inspirera par la suite d'innombrables variations. Mais le Courtisan n'est pas un livre théorique. C'est une "conversation", pleine d'esprit, de grâce et de désinvolture, de poésie aussi, qu'échangent des amis dans le cadre du palais ducal d'Urbino, siège d'une des cours les plus raffinées d'Italie. Rabelais, Montaigne, Cervantès, Shakespeare, pour ne citer que les plus grands, retiendront les leçons du "comte Baldassar", doublement immortalisé par son livre et par le portrait que Raphaël, son ami, a fait de lui.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 404  pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Garnier Flammarion / Philosophie
  • ISBN :  2080706519
  • EAN13 :  9782080706515
  • Classe Dewey :  395
  • Langue : Français

D'autres livres de  Alain Pons

Polynésie Française

Rêvez avec Iles et Archipels ! Le seul guide à vous faire découvrir les plus beaux espaces insulaires de la planète. Une introduction générale afin de présenter le cadre historique et géographique de chaque destination. Un texte de présentation accompagné d'une exploration en images d'île...

Voir tous les livres de  Alain Pons

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le livre du courtisan

Le Livre du Courtisan (1528) de Baldassar Castiglione est un des chefs-d'oeuvre de la littérature italienne, mais aussi un de ces textes, rares, qui ont eu un destin vraiment européen et qui ont exercé une influence dépassant le cadre littéraire. Son succès immense pendant près de trois siècles prouve que la société européenne d'Ancien Régime s'est reconnue dans le personnage du "parfait Courtisan" dessiné, au début du XVIè siècle, par un gentilhomme originaire de Mantoue, homme de guerre, diplomate, humaniste, poète, qui devait finir sa carrière comme nonce pontifical à la cour de l'empereur Charles-Quint. Loin d'être un "vil flatteur", le courtisan de Castiglione résume en lui toutes les qualités que la Renaissance exige de (homme individuel et social. L'idéal chevaleresque du Moyen Agé et l'idéal culturel de l'Humanisme, les "armes" et les "lettres", s'unissent pour former un modèle qui inspirera par la suite d'innombrables variations. Mais le Courtisan n'est pas un livre théorique. C'est une "conversation", pleine d'esprit, de grâce et de désinvolture, de poésie aussi, qu'échangent des amis dans le cadre du palais ducal d'Urbino, siège d'une des cours les plus raffinées d'Italie. Rabelais, Montaigne, Cervantès, Shakespeare, pour ne citer que les plus grands, retiendront les leçons du "comte Baldassar", doublement immortalisé par son livre et par le portrait que Raphaël, son ami, a fait de lui.