share_book
Envoyer cet article par e-mail

La religion de l'Etat

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La religion de l'Etat

La religion de l'Etat

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La religion de l'Etat "

Présentation de La religion de l'Etat

D'où viennent notre République, notre Etat-nation ? Au moment où les nostalgies de ces formes politiques prennent un tour dramatique, ce livre propose une hypothèse nouvelle : loin de constituer une étape inévitable dans une construction graduelle de l'Etat, la notion, selon l'expression de l'auteur, de République étatique, qui combinerait l'universalité du genre humain et la considération d'un ensemble particulier, serait née au Moyen Age, en son moment scolastique. La théologie et la philosophie ont produit au Xllle siècle une vaste pensée politique bien au-delà des maigres et rares esquisses de science politique, bien au-delà de " précurseurs " isolés. Le livre analyse ces composantes qui convergent vers l'idée de bien commun et de nature humaine, éminente et fragile. Les réflexions sur le péché originel, sur l'Au-delà, sur le bonheur, sur l'individu contribuèrent à cette pensée politique mal connue. Cette orientation rencontra, dès la fin du siècle, des résistances rivales, avec la souveraineté affirmée et concurrente des institutions (Eglise ou Etat). Mais cette efflorescence ne fut pas vaine et, au fil des siècles, la pensée politique a été hantée par cette idée scolastique de la République.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 351  pages
  • Dimensions :  1.6cmx15.2cmx21.4cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Belles Lettres Paru le
  • Collection : Histoire
  • ISBN :  2251380809
  • EAN13 :  9782251380803
  • Classe Dewey :  940
  • Langue : Français

D'autres livres de Alain Boureau

Satan hérétique. Histoire de la démonologie (1280-1330)

Les démons de l'art roman demeuraient aux portes de l'enfer et attendaient, goguenards, la mort des pécheurs. Soudain, entre 1260 et 1350, ils firent irruption, plus redoutables, dans les sociétés humaines. Pour initier les humains à une magie sinistre. Pour donner puissance au crime. Pourchass...

De vagues individus : La condition humaine dans la pensée scolastique

Encore le sujet et son émergence médiévale, dira-t-on ! Toujours l'individu ! Toujours la personne ! Comment espérer apporter du neuf dans l'histoire de la pensée médiévale du sujet ? On doit renverser la question : comment peut-on parler d'autre chose que de la condition de sujet ? Des milli...

Voir tous les livres de Alain Boureau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La religion de l'Etat

D'où viennent notre République, notre Etat-nation ? Au moment où les nostalgies de ces formes politiques prennent un tour dramatique, ce livre propose une hypothèse nouvelle : loin de constituer une étape inévitable dans une construction graduelle de l'Etat, la notion, selon l'expression de l'auteur, de République étatique, qui combinerait l'universalité du genre humain et la considération d'un ensemble particulier, serait née au Moyen Age, en son moment scolastique. La théologie et la philosophie ont produit au Xllle siècle une vaste pensée politique bien au-delà des maigres et rares esquisses de science politique, bien au-delà de " précurseurs " isolés. Le livre analyse ces composantes qui convergent vers l'idée de bien commun et de nature humaine, éminente et fragile. Les réflexions sur le péché originel, sur l'Au-delà, sur le bonheur, sur l'individu contribuèrent à cette pensée politique mal connue. Cette orientation rencontra, dès la fin du siècle, des résistances rivales, avec la souveraineté affirmée et concurrente des institutions (Eglise ou Etat). Mais cette efflorescence ne fut pas vaine et, au fil des siècles, la pensée politique a été hantée par cette idée scolastique de la République.