share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Faiblesse de croire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Faiblesse de croire

La Faiblesse de croire

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Faiblesse de croire"

Présentation de La Faiblesse de croire

La foi chrétienne est devenue une option singulière. Nous avons perdu l'évidence d'une institution vénérable - l'Eglise - d'où nous venaient un corpus d'Ecritures et de pratiques, une Tradition de modèles d'action et de règles de vie, des références doctrinales, une identité sociale. Aujourd'hui, privé de certitudes, un chrétien doit chercher sa voie. Comment vivre et penser cette singularité de la foi chrétienne, comment saisir sa vérité intérieure et inscrire socialement ce " chemin non tracé " ? Ecartant les consolations et les paroles convenues, Michel de Certeau montre avec force ce que " croire " veut dire, quelle dynamique il suscite en celui qui en prend le risque, quelle exigence de vie et quelle radicalité de pensée il nourrit, comment il anime le lien social. Quand la confession de foi s'énonce sous le signe de la " faiblesse ", il se découvre en elle " quelque chose qui nous échappe : un désir inguérissable ", venu d'ailleurs, une passion, un éclat, une espérance sans pareille.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 320  pages
  • Dimensions :  1.4cmx10.8cmx17.2cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points essais
  • ISBN :  2020604841
  • EAN13 :  9782020604840
  • Classe Dewey :  234
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel de Certeau

La Prise de parole et autres écrits politiques

Ecrite entre mai et septembre 1968, La Prise de parole résonne des paroles et des pas de la foule enthousiaste qui, s'emparant des mots et des rues, crut s'être donné le pouvoir de changer la vie. De ce moment " inouï ", Michel de Certeau cherche à élucider le sens avec une émotion retenue, ...

Prix : 92 DH
L'Ecriture de l'histoire

Faire de l'histoire, c'est marquer un rapport au temps. Depuis plus de quatre siècles, l'historiographie occidentale se définit par la coupure qui d'un présent sépare un passé. Le geste qui met à distance la tradition vécue pour en faire l'objet d'un savoir est indissociable du destin de [...

Histoire et Psychanalyse entre science et fiction

Michel de Certeau (1925-1986) est assurément une des figures les plus singulières, donc les plus importantes, de l'école historique française. Sans attendre le sauf-conduit de quiconque ni solliciter l'agrément des gardiens des lieux, il a traversé les frontières entre les champs de [....]...

Voir tous les livres de Michel de Certeau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La Faiblesse de croire

La foi chrétienne est devenue une option singulière. Nous avons perdu l'évidence d'une institution vénérable - l'Eglise - d'où nous venaient un corpus d'Ecritures et de pratiques, une Tradition de modèles d'action et de règles de vie, des références doctrinales, une identité sociale. Aujourd'hui, privé de certitudes, un chrétien doit chercher sa voie. Comment vivre et penser cette singularité de la foi chrétienne, comment saisir sa vérité intérieure et inscrire socialement ce " chemin non tracé " ? Ecartant les consolations et les paroles convenues, Michel de Certeau montre avec force ce que " croire " veut dire, quelle dynamique il suscite en celui qui en prend le risque, quelle exigence de vie et quelle radicalité de pensée il nourrit, comment il anime le lien social. Quand la confession de foi s'énonce sous le signe de la " faiblesse ", il se découvre en elle " quelque chose qui nous échappe : un désir inguérissable ", venu d'ailleurs, une passion, un éclat, une espérance sans pareille.