share_book
Envoyer cet article par e-mail

Comédies humaines

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Comédies humaines

Comédies humaines

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Comédies humaines"

Présentation de Comédies humaines

" Je vois leur vie pleine de trouble, leurs cités pareilles à des ruches où chacun a son propre aiguillon et pique son voisin, où même quelques rares individus, comme des guêpes, rançonnent les plus faibles. " Ainsi parle Charon, le batelier des Enfers, quand il découvre la société des hommes. Comme son personnage, Lucien jette sur les rapports humains un regard ironique et désabusé. Les figures qu'il nous présente, misanthropes, parvenus, parasites, superstitieux, pédants, hétaïres..., sont pour la plupart des " types " empruntés à la comédie grecque : son oeuvre a le mérite de conserver une trace de ces pièces, si prisées des Anciens, dont nous avons perdu la plus grande partie. En moraliste, Lucien juge sévèrement la société : il y voit triompher la convoitise et la vulgarité. Mais il choisit d'en rire, en suivant le conseil que Tirésias donne à son Ménippe : " Cours sans t'arrêter, ris le plus souvent, et ne prends rien au sérieux. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 492  pages
  • Dimensions :  3.2cmx11.0cmx17.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Belles Lettres Paru le
  • Collection : Classiques en poche
  • ISBN :  2251800158
  • EAN13 :  9782251800158
  • Classe Dewey :  880
  • Langue : Français

D'autres livres de  Anne-Marie Ozanam

Voyages extraordinaires

" Puisque je n'avais rien de vrai à raconter, n'ayant jamais rien vécu d'intéressant, je me suis adonné au mensonge. " Né en Commagène, Lucien a pourtant voyagé à travers tout le Bassin méditerranéen. Mais cet espace est trop étroit pour lui. Tel un de ses héros, Chiron, il aspire à ...

Hocus Pocus : A l'école des sorciers en Grèce et à Rome

Alors qu'il s'apprête à gagner l'antre de la magicienne Circé, Ulysse reçoit d'Hermès une sinistre mise en garde : "tu n'en reviendras pas, crois-moi...". Les Anciens, inventeurs de la raison et de la philosophie, savent le pouvoir qu'une discipline comme la magie, discipline de l'irrationnel e...

Voir tous les livres de  Anne-Marie Ozanam

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Comédies humaines

" Je vois leur vie pleine de trouble, leurs cités pareilles à des ruches où chacun a son propre aiguillon et pique son voisin, où même quelques rares individus, comme des guêpes, rançonnent les plus faibles. " Ainsi parle Charon, le batelier des Enfers, quand il découvre la société des hommes. Comme son personnage, Lucien jette sur les rapports humains un regard ironique et désabusé. Les figures qu'il nous présente, misanthropes, parvenus, parasites, superstitieux, pédants, hétaïres..., sont pour la plupart des " types " empruntés à la comédie grecque : son oeuvre a le mérite de conserver une trace de ces pièces, si prisées des Anciens, dont nous avons perdu la plus grande partie. En moraliste, Lucien juge sévèrement la société : il y voit triompher la convoitise et la vulgarité. Mais il choisit d'en rire, en suivant le conseil que Tirésias donne à son Ménippe : " Cours sans t'arrêter, ris le plus souvent, et ne prends rien au sérieux. "