share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Idiot du voyage

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Idiot du voyage

L'Idiot du voyage

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Idiot du voyage "

Présentation de L'Idiot du voyage

L'idiot du voyage, c'est le touriste. Il est, on le sait, un mauvais voyageur. C'est du moins la réputation que lui prête aujourd'hui le sens commun, en vertu d'une longue tradition de mépris. Pourtant, le touriste n'est pas si idiot. Il faut lui reconnaître, outre ses utilités évidentes (économiques, politiques et culturelles), une réelle intelligence du voyage, un univers que fonde, avec ses confins et ses déserts, ses enfers et ses paradis, une « géographie personnelle ». Seulement voilà : hanté par le mythe du voyageur, le touriste n'échappe pas au mépris. Méprisant ses semblables, il se méprise lui-même. Pris au piège d'un tel paradoxe, les usages et les discours de cet explorateur s'en ressentent, faisant de lui un personnage complexe et complexé : le héros ambigu de ce livre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 353  pages
  • Dimensions :  2.4cmx11.0cmx16.2cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Payot Paru le
  • Collection : Petite bibliothèque Payot
  • ISBN :  2228895881
  • EAN13 :  9782228895880
  • Classe Dewey :  910.922
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Didier Urbain

Sur la plage

On peut voyager loin sans être un touriste, aller au bout du monde non pour l'explorer, mais pour l'oublier. Robinson Crusoé est l'archétype de ce villégiateur : il deviendra balnéaire en découvrant que l'on peut nager par plaisir ; alors seulement il transformera en plages le rivage de son...

Secrets de voyage

Quel rapport entre un répondeur téléphonique qui dit : « Je ne suis pas là », un sociologue incognito dans un bar, un transsexuel, Tintin, un journaliste déguisé en Turc, un Vénitien déguisé en marchand arabe, un week-end à la campagne, un sextouriste, l'Alliance nationale pour une [....

Le voyage était presque parfait

La " tuile ", le grain de sable, le retard, le robinet qui goutte font partie intégrante du voyage. Mais pourquoi a-t-on si souvent le sentiment d'avoir raté celui-ci ? Que signifient les plaintes que reçoivent les éditeurs de guides, les administrations, les hôtels et les voyagistes ? [.......

Voir tous les livres de Jean-Didier Urbain

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de L'Idiot du voyage

L'idiot du voyage, c'est le touriste. Il est, on le sait, un mauvais voyageur. C'est du moins la réputation que lui prête aujourd'hui le sens commun, en vertu d'une longue tradition de mépris. Pourtant, le touriste n'est pas si idiot. Il faut lui reconnaître, outre ses utilités évidentes (économiques, politiques et culturelles), une réelle intelligence du voyage, un univers que fonde, avec ses confins et ses déserts, ses enfers et ses paradis, une « géographie personnelle ». Seulement voilà : hanté par le mythe du voyageur, le touriste n'échappe pas au mépris. Méprisant ses semblables, il se méprise lui-même. Pris au piège d'un tel paradoxe, les usages et les discours de cet explorateur s'en ressentent, faisant de lui un personnage complexe et complexé : le héros ambigu de ce livre.