share_book
Envoyer cet article par e-mail

Penser avec Whitehead

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Penser avec Whitehead

Penser avec Whitehead

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Penser avec Whitehead "

Présentation de Penser avec Whitehead

L'ambition de ce livre, et elle est grande, est de faire vivre à son lecteur, qu'il soit ou non philosophe, le trajet fulgurant, qui, en quelques années, a transformé le mathématicien Alfred North Whitehead en philosophe spéculatif. De la pierre grise que je vois là jusqu'à la création du Dieu qu'exige la cohérence spéculative, il s'agit bel et bien de cette « libre et sauvage création de concepts » associée à la philosophie anglaise par Deleuze et Guattari dans Qu'est-ce que la philosophie ?. Mais « sauvage » signifie d'abord ici l'humour d'une mise à l'aventure de tous les « nous savons bien » qui rassurent, et l'expérimentation tranquille des concepts qui portent à leur plus haut degré, pour les faire converger, liberté et contrainte, audace et obligation. De l'aventure, nul ne devrait ramener une doctrine ou un mode de pensée unanime; plutôt, différent pour chacun, un certain goût pour les questions qui mettent en risque, et une grande indifférence aux mots d'ordre qui prétendent nous dire comment penser.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 581  pages
  • Dimensions :  3.8cmx13.6cmx19.8cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : L'ordre philosophique
  • ISBN :  2020535602
  • EAN13 :  9782020535601
  • Classe Dewey :  100
  • Langue : Français

D'autres livres de Isabelle Stengers

Au temps des catastrophes

Nous avons changé d'époque : l'éventualité d'un bouleversement global du climat s'impose désormais. Pollution, empoisonnement par les pesticides, épuisement des ressources, baisse des nappes phréatiques, inégalités sociales croissantes ne sont plus des problèmes pouvant être traités [...

L'invention des sciences modernes

Depuis qu'elles existent, les sciences dites exactes se prétendent différentes des autres savoirs. Comment comprendre cette prétention ? Faut-il, à la manière des épistémologues anglo-saxons ou de Karl Popper, tenter d'identifier les critères qui la justifient ? Peut-on, suivant le [....]...

Les faiseuses d'histoires

Comment garder la force que nous ont transmise les femmes dont on n'attendait rien d'autre que d'être une maîtresse de maison - épouse, mère ? Ces femmes qui, bravant le ridicule, de manière parfaitement désintéressée (elles ne pouvaient nourrir aucun espoir de carrière), ont résisté [...

Voir tous les livres de Isabelle Stengers

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Penser avec Whitehead

L'ambition de ce livre, et elle est grande, est de faire vivre à son lecteur, qu'il soit ou non philosophe, le trajet fulgurant, qui, en quelques années, a transformé le mathématicien Alfred North Whitehead en philosophe spéculatif. De la pierre grise que je vois là jusqu'à la création du Dieu qu'exige la cohérence spéculative, il s'agit bel et bien de cette « libre et sauvage création de concepts » associée à la philosophie anglaise par Deleuze et Guattari dans Qu'est-ce que la philosophie ?. Mais « sauvage » signifie d'abord ici l'humour d'une mise à l'aventure de tous les « nous savons bien » qui rassurent, et l'expérimentation tranquille des concepts qui portent à leur plus haut degré, pour les faire converger, liberté et contrainte, audace et obligation. De l'aventure, nul ne devrait ramener une doctrine ou un mode de pensée unanime; plutôt, différent pour chacun, un certain goût pour les questions qui mettent en risque, et une grande indifférence aux mots d'ordre qui prétendent nous dire comment penser.