share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le prince et les arts

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le prince et les arts

Le prince et les arts

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le prince et les arts"

Présentation de Le prince et les arts

La magnificence est un caractère obligatoire des élites et tout particulièrement des gouvernants dans l'Europe de la Renaissance et de l'âge baroque. La quête du prestige ne passe plus seulement pour les princes par la gloire militaire, et le mécénat atteste leur supériorité intellectuelle. Loin d'être une activité gratuite, l'instrumentalisation des arts contribue à façonner un imaginaire de l'autorité entraînant l'adhésion des peuples. Recensant les pratiques et les lieux de la représentation, ce livre expose les stratégies figuratives de la monarchie française, soit l'instrumentalisation des arts durant la période de construction de l'absolutisme. Si la réalité effective de ce concept est aujourd'hui mise en doute, ou du moins discutée, sa réalité fantasmée est peut-être la plus grande réussite des rois de France, de François Ier à Louis XIV... On examinera ici les stratégies de la représentation à travers la création d'une imagerie sur tous les médias possibles (gravures, tableaux, programmes iconographiques, tapisseries, médailles, statuaire...), l'efficace propre et la réception de cette imagerie, c'est-à-dire son fonctionnement, les lieux de la représentation monarchique, les résidences royales, notamment leurs galeries, de Fontainebleau à Versailles en passant par le Louvre, les icônes royales (tableaux et statues) et le " culte " à elles rendu, enfin la mise en scène et les rituels des apparitions royales. Le propos est bien la relation organique, non le simple accostage, entre art et pouvoir, la puissance des arts, et leur limite, aux temps où être c'était paraître.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 460  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.4cmx23.8cm
  • Poids : 721.2g
  • Editeur :   Editions Champ Vallon Paru le
  • Collection : Epoques
  • ISBN :  2876735423
  • EAN13 :  9782876735422
  • Classe Dewey :  700
  • Langue : Français

D'autres livres de Gérard Sabatier

Louis XIV espagnol ? : Madrid et Versailles, images et modèles

Cet ouvrage traite des pratiques comparées des cours de France et d'Espagne au temps de Louis XIV et de Charles II, en s'attachant tout particulièrement à la personne des souverains, en accord avec ce que l'on pourrait appeler une anthropologie du politique: l'homme de pouvoir dans son cadre de v...

Voir tous les livres de Gérard Sabatier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le prince et les arts

La magnificence est un caractère obligatoire des élites et tout particulièrement des gouvernants dans l'Europe de la Renaissance et de l'âge baroque. La quête du prestige ne passe plus seulement pour les princes par la gloire militaire, et le mécénat atteste leur supériorité intellectuelle. Loin d'être une activité gratuite, l'instrumentalisation des arts contribue à façonner un imaginaire de l'autorité entraînant l'adhésion des peuples. Recensant les pratiques et les lieux de la représentation, ce livre expose les stratégies figuratives de la monarchie française, soit l'instrumentalisation des arts durant la période de construction de l'absolutisme. Si la réalité effective de ce concept est aujourd'hui mise en doute, ou du moins discutée, sa réalité fantasmée est peut-être la plus grande réussite des rois de France, de François Ier à Louis XIV... On examinera ici les stratégies de la représentation à travers la création d'une imagerie sur tous les médias possibles (gravures, tableaux, programmes iconographiques, tapisseries, médailles, statuaire...), l'efficace propre et la réception de cette imagerie, c'est-à-dire son fonctionnement, les lieux de la représentation monarchique, les résidences royales, notamment leurs galeries, de Fontainebleau à Versailles en passant par le Louvre, les icônes royales (tableaux et statues) et le " culte " à elles rendu, enfin la mise en scène et les rituels des apparitions royales. Le propos est bien la relation organique, non le simple accostage, entre art et pouvoir, la puissance des arts, et leur limite, aux temps où être c'était paraître.