share_book
Envoyer cet article par e-mail

La grande régression

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La grande régression

La grande régression

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 106,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  que 2 exemplaires !
Date de livraison estimée le mardi 13 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La grande régression "

Présentation de La grande régression

Les crises du capitalisme ne sont que l'écume d'une vague de fond : la civilisation a enclenché la marche arrière. Deux siècles durant, les sociétés industrielles étaient finalement parvenues à contenir les pulsions prédatrices d'accumulation, à combiner liberté individuelle et progrès social. Au lieu de poursuivre ce chemin de progrès, l'Occident des années 1980 a bifurqué en sens inverse, en livrant la planète à la compétition généralisée, au culte de l'individu et au pouvoir de l'argent. J Généreux explique pourquoi cette bifurcation fut alors possible. Il en montre ensuite les effets, bien au-delà d'un désastre économique et écologique tellement visible qu'il masque l'essentiel : une destruction lente de la société, l'effondrement psychique des individus, le délitement de la démocratie, le désordre moral et social qui nourrit obscurantisme, replis communautaires et politiques sécuritaires liberticides. Il resitue aussi cette régression générale dans la dynamique d'évolution des sociétés depuis l'émergence des premières cités antiques.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 278  pages
  • Dimensions :  1.4cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   Points Paru le
  • Collection : Points Essais
  • ISBN :  2757824740
  • EAN13 :  9782757824740
  • Classe Dewey :  301
  • Langue : Français

D'autres livres de Jacques Généreux

Les vraies lois de l'économie

Au cours des deux dernières décennies, le débat public a été envahi par une culture "économiquement correcte" constituée de maximes simplistes émanant de certains entrepreneurs ou hommes politiques, souvent amplifiées par les médias. Présentées comme des "lois de l'économie", [......

Introduction à l'économie

Particulièrement adapté aux lycéens et étudiants qui abordent l'étude de l'économie pour la première fois, cette synthèse séduira tous ceux qui veulent comprendre le fonctionnement et les problèmes de l'économie nationale et mondiale. Qui sont les acteurs de la vie économique et comment ...

Prix : 106 DH

Economie politique

Un classique parmi les manuels de premier cycle, particulièrement apprécié pour une pédagogie qui privilégie le raisonnement économique par rapport à la formalisation mathématique. ...

Prix : 156 DH
Economie politique

Un classique parmi les manuels de premier cycle, particulièrement apprécié pour une pédagogie qui privilégie le raisonnement économique par rapport à la formalisation mathématique. ...

Prix : 156 DH

Voir tous les livres de Jacques Généreux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de La grande régression

Les crises du capitalisme ne sont que l’écume d’une vague de fond : la civilisation a enclenché la marche arrière. Deux siècles durant, les sociétés industrielles étaient finalement parvenues à contenir les pulsions prédatrices d’accumulation, à combiner liberté individuelle et progrès social. Au lieu de poursuivre ce chemin de progrès, l’Occident des années 1980 a bifurqué en sens inverse, en livrant la planète à la compétition généralisée, au culte de l’individu et au pouvoir de l’argent. J Généreux explique pourquoi cette bifurcation fut alors possible. Il en montre ensuite les effets, bien au-delà d’un désastre économique et écologique tellement visible qu’il masque l’essentiel : une destruction lente de la société, l’effondrement psychique des individus, le délitement de la démocratie, le désordre moral et social qui nourrit obscurantisme, replis communautaires et politiques sécuritaires liberticides. Il resitue aussi cette régression générale dans la dynamique d’évolution des sociétés depuis l’émergence des premières cités antiques.