share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Français des années troubles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Français des années troubles

Les Français des années troubles

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Français des années troubles "

Présentation de Les Français des années troubles

Paru initialement chez Desclée de Brouwer en 2001, ce livre rassemble des essais importants de Pierre Laborie écrits dans la dernière décennie. Ces textes reflètent des évolutions qui tiennent à la plasticité d'un champ de recherche – les phénomènes d'opinion et les représentations collectives – caractérisé par l'imprécision de ses limites et la perméabilité de ses frontières. A travers des études sur la diffusion sournoise d'une culture du consentement à l'inévitable, sur des exemples d'attitudes de la France moyenne de l'Occupation, en particulier face au sort des juifs, ou encore sur les passions, les déchaînements, les rêves de bonheur de la Libération, ce livre tente d'aborder le continent incertain du mental-émotionnel collectif, de l'imaginaire social et des systèmes de représentations. Par rapport à l'édition DDB, Pierre Laborie a ajouté trois textes : sur Malraux, sur la revue Esprit en 1940 et enfin sur la mémoire de la résistance à la libération. L'Histoire du « très contemporain » dans ce qu'elle produit de mieux.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 288  pages
  • Dimensions :  1.4cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Points Histoire
  • ISBN :  2020526255
  • EAN13 :  9782020526258
  • Classe Dewey :  944.0816
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Laborie

Le chagrin et le venin

L'actualité rappelle en permanence la place particulière, parfois oppressante, que les années noires occupent dans la mémoire nationale. Un discours convenu, durablement installé depuis le film Le chagrin et la pitié, affirme ce que le pays aurait longtemps refusé de reconnaître : dans [....

L'opinion française sous Vichy

Voici un livre original à plus d'un titre. D'abord par son sujet – il porte sur une période pourtant très étudiée – mais surtout par son thème – l'opinion publique – peu familier des historiens. Par ses conclusions aussi, qui bousculent un certain nombre d'idées reçues sur ce [......

Les Français sous Vichy et l'Occupation

Une histoire des Français sous l'Occupation allemande de 1940 à 1945 : la vie quotidienne pour une nation de femmes et d'hommes qui nous semblent proches et qui pourtant vécurent les fureurs de l'Histoire avec des codes culturels et des modes de pensée à des années-lumière des nôtres. [.....

Voir tous les livres de Pierre Laborie

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les Français des années troubles

Paru initialement chez Desclée de Brouwer en 2001, ce livre rassemble des essais importants de Pierre Laborie écrits dans la dernière décennie. Ces textes reflètent des évolutions qui tiennent à la plasticité d’un champ de recherche – les phénomènes d’opinion et les représentations collectives – caractérisé par l’imprécision de ses limites et la perméabilité de ses frontières. A travers des études sur la diffusion sournoise d’une culture du consentement à l’inévitable, sur des exemples d’attitudes de la France moyenne de l’Occupation, en particulier face au sort des juifs, ou encore sur les passions, les déchaînements, les rêves de bonheur de la Libération, ce livre tente d’aborder le continent incertain du mental-émotionnel collectif, de l’imaginaire social et des systèmes de représentations. Par rapport à l’édition DDB, Pierre Laborie a ajouté trois textes : sur Malraux, sur la revue Esprit en 1940 et enfin sur la mémoire de la résistance à la libération. L’Histoire du « très contemporain » dans ce qu’elle produit de mieux.