share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Pouvoir psychiatrique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Pouvoir psychiatrique

Le Pouvoir psychiatrique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Pouvoir psychiatrique "

Présentation de Le Pouvoir psychiatrique

Le cours de l'année 1973/1974 marque une rupture dans la démarche intellectuelle de Michel Foucault. D'un côté, il continue le travail commencé avec l'Histoire de la folie, les procédures, concepts qui font apparaître l'objet « folie », mais de l'autre il rompt avec ses problématiques anciennes : il s'intéresse de plus en plus aux stratégies (plutôt qu'à la violence du pouvoir), et il critique la notion d'institution au profit de l'analyse de courants, relais, points d'appuis , de rapports de force à l'intérieur de dispositions tactiques. En pleine bagarre anti-psychiatrique, Foucault ne se pose plus la question de la légitimation théorique du savoir psychiatrique, il regarde à l'oeuvre le travail des psychiatres et les technologies de pouvoir qu'ils utilisent. D'où l'originalité de ce cours : Foucault ne cherche pas à réformer l'institution asilaire, puisque pour lui l'institution est le produit d'un rapport de forces ; il ne caractérise plus le savoir de l'aliéniste de violence puisque ce savoir est en partie produit aussi par le malade. Un cours charnière donc, sans lendemain sur la question des hôpitaux psychiatriques, mais qui ouvrait la voie au combat pour les prisonniers.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 416  pages
  • Dimensions :  2.5cmx15.4cmx24.0cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Hautes études
  • ISBN :  2020307693
  • EAN13 :  9782020307697
  • Classe Dewey :  616.890092
  • Langue : Français

D'autres livres de Michel Foucault

Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma soeur et mon frère--

Complainte à ce sujet. Air : du chien fidèle. Si dans les fastes de mémoire L'on inscrit des guerriers fameux, De quelques brigands dans l'histoire, On conserve les noms affreux ; Celui du jeune Pierre Rivière, Dont je vais vous tracer les forfaits, En horreur à la terre entière, Y figurera ...

Prix : 118 DH
Surveiller et punir

Depuis le Siècle des lumières, les progrès de la raison et de la science auraient contribué à l'émancipation de l'humanité. Michel Foucault récuse ce lieu commun : il conçoit la modernité comme l'âge des sociétés disciplinaires, l'âge des prisons où, à l'instar de l'école et de ...

Prix : 148 DH

Le corps utopique suivi de Les hétérotopies

Textes inédits suivis d'une présentation de Daniel Defert. ...

Les Mots et les choses

Les Mots et les Choses valut à Michel Foucault une réputation internationale. Ensuite, ses autres ouvrages ne feront que développer une seule et même thèse : celle de la mort de l'homme et de l'humanisme classique qui concevait le sujet pensant comme une exception dans l'ordre de la nature....

Prix : 169 DH

Voir tous les livres de Michel Foucault

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Le Pouvoir psychiatrique

Le cours de l’année 1973/1974 marque une rupture dans la démarche intellectuelle de Michel Foucault. D’un côté, il continue le travail commencé avec l’Histoire de la folie, les procédures, concepts qui font apparaître l’objet « folie », mais de l’autre il rompt avec ses problématiques anciennes : il s’intéresse de plus en plus aux stratégies (plutôt qu’à la violence du pouvoir), et il critique la notion d’institution au profit de l’analyse de courants, relais, points d’appuis , de rapports de force à l’intérieur de dispositions tactiques. En pleine bagarre anti-psychiatrique, Foucault ne se pose plus la question de la légitimation théorique du savoir psychiatrique, il regarde à l’œuvre le travail des psychiatres et les technologies de pouvoir qu’ils utilisent. D’où l’originalité de ce cours : Foucault ne cherche pas à réformer l’institution asilaire, puisque pour lui l’institution est le produit d’un rapport de forces ; il ne caractérise plus le savoir de l’aliéniste de violence puisque ce savoir est en partie produit aussi par le malade. Un cours charnière donc, sans lendemain sur la question des hôpitaux psychiatriques, mais qui ouvrait la voie au combat pour les prisonniers.