share_book
Envoyer cet article par e-mail

Priez pour nous

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Priez pour nous

Priez pour nous

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Priez pour nous"

Présentation de Priez pour nous

"Cité du Bois-Brûlé, c'est comme ça qu'ils s'appelaient les HLM. C'est là qu'ils avaient relogé maman et les petits. On se demandait à quoi ça pouvait bien ressembler des immeubles qui faisaient pleurer les gens aussitôt qu'on leur disait qu'ils allaient y vivre". Nobles désargentés, les Guidon de Repeynac ont été expulsés de leur appartement de Neuilly et relogés dans une HLM de banlieue. Depuis, mère fait vivre à sa famille de sept enfants un épouvantable calvaire, tandis que, criblé de dettes, son mari Toto essaie par tous les moyens de sortir de ce cauchemar, aidé par ses fils aînés qui se font les complices attendris de ses petites combines. Une critique, à la fois drôle et nostalgique, de la société bourgeoise des années soixante.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 318  pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 117.9g
  • Editeur :   J'ai Lu Paru le
  • Collection : J'ai lu Roman
  • ISBN :  2290035505
  • EAN13 :  9782290035504
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Lionel Duroy

Le chagrin

De l'occupation à nos jours, Lionel Duroy retrace la lente déliquescence d'une famille au fil des événements terribles de la seconde moitié du siècle. Le portrait d'un enfant pris au piège de la fatalité familiale. ...

Prix : 111 DH
Colères

A l'écart de tout lieu commun, loin des bégaiements de la morale ordinaire, dire ce qui est vrai. Pour la première fois, Lionel Duroy a écrit dans l'urgence. À travers les personnages de son roman, il a tenté de saisir, au moment même où ils les éprouvaient, les sentiments violents qui [...

Survivre avec les loups

Les lecteurs se sont passionnés pour l'histoire de Misha Defonseca, cette petite fille qui traverse l'Europe en guerre à la recherche de ses parents. Après le succès, l'opprobre, quand les faits relatés se sont révélés faux... Pas de survie grâce aux loups, pas de voyage... Et [....]...

Un jour je te tuerai

Paul découvre que la femme de sa vie en aime un autre. Mais il ne peut se résoudre à s'effacer et l'idée de meurtre se fait de plus en plus insistante. Un honnête citoyen peut-il se transformer en criminel de la passion ? Paul enquête sur ses propres sentiments, même les plus inavouables. Mai...

Voir tous les livres de Lionel Duroy

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Priez pour nous

"Cité du Bois-Brûlé, c'est comme ça qu'ils s'appelaient les HLM. C'est là qu'ils avaient relogé maman et les petits. On se demandait à quoi ça pouvait bien ressembler des immeubles qui faisaient pleurer les gens aussitôt qu'on leur disait qu'ils allaient y vivre". Nobles désargentés, les Guidon de Repeynac ont été expulsés de leur appartement de Neuilly et relogés dans une HLM de banlieue. Depuis, mère fait vivre à sa famille de sept enfants un épouvantable calvaire, tandis que, criblé de dettes, son mari Toto essaie par tous les moyens de sortir de ce cauchemar, aidé par ses fils aînés qui se font les complices attendris de ses petites combines. Une critique, à la fois drôle et nostalgique, de la société bourgeoise des années soixante.