share_book
Envoyer cet article par e-mail

Sauvé des ondes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Sauvé des ondes

Sauvé des ondes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Sauvé des ondes"

Présentation de Sauvé des ondes

Qui aime bien châtie bien. Qui n'aime pas châtie mieux. De 1995 jusqu'à son éviction médiatisée en 2010, Didier Porte, ceinture noire de judo radiophonique, a exercé sur France Inter l'art difficile de la chronique vénéneuse et du vitriolage en direct.Parmi ses trophées : David Douillet (au tapis), Serge Dassault (dézingué), les Inconnus (démasqués), Frédéric Beigbeder (discounté), Mimi Mathy (compactée), Bernard Pivot (apostrophé), André Rieu (dans les cordes), Philippe Sollers (au pilon), Claude Lelouch (décoté), Elizabeth Teissier (satellisée) ou encore Gérard Jugnot (débronzé).Rien de plus stimulant qu'un Porte qui grince et qui claque. Mais ce tueur né est un coeur sensible, qui confond dans une même tendresse Arielle Dombasle, Line Renaud, Bertrand Delanoë ou Basile Boli. Un Porte-bonheur...Ce livre, paru en 2003 à l'Archipel, regroupe soixante chroniques savamment choisies, diffusées dans « Rien à cirer » (animé par Laurent Ruquier) et « Le Fou du roi » (de Stéphane Bern).

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 260  pages
  • Dimensions :  2.2cmx11.0cmx17.8cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Archipoche Paru le
  • Collection : essai, témoignage
  • ISBN :  2352871964
  • EAN13 :  9782352871965
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Didier PORTE

Insupportable ! Chronique d'un licenciement bien mérité

" Quand je me remémore cet épisode - maintenant que j'ai pris le temps d'opérer un salutaire retour sur moi-même -, je me dis que si j'avais été un minimum responsable, j'aurais dû comprendre à ce moment que j'avais outrepassé les limites du supportable, et profiter de la chance [....]...

Les pipoles à la porte !

Neuilly-sur-Seine est à feu et à sang, Sarkozy, devenu parano après avoir visionné l'intégrale des films de Steven Seagal, craint d'être assassiné; les enfants de Brice Hortefeux jouent à contrôler les sans-papiers et leur papa veut expulser, pour rire, l'ambassadeur du Gabon. La face [....

Porte-Flingue

Il est le plus furieux des fous du roi de Stéphane Bern, tous les jours à midi sur France Inter, et le digne successeur de Guy Carlier. Caustique, acerbe, injuste, de mauvaise foi, impertinent, inconvenant, politically incorrect, il tire à boulets rouges sur les people, les politiques, la [......

Les Pipoles à la Porte ! : Chroniques énervées du Fou du roi et de la matinale de France Inter

" Au cours de l'année écoulée, on a recensé une bonne dizaine d'ouvrages de psychanalystes ou de psychiatres consacrés à l'état mental présumé du chef de l'Etat. En gros, je vous annonce que nous sommes dirigés, dans le meilleur des cas, par un maniaco-dépressif à tendance bipolaire et, ...

Voir tous les livres de Didier PORTE

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Présentation de Sauvé des ondes

Qui aime bien châtie bien. Qui n'aime pas châtie mieux. De 1995 jusqu'à son éviction médiatisée en 2010, Didier Porte, ceinture noire de judo radiophonique, a exercé sur France Inter l'art difficile de la chronique vénéneuse et du vitriolage en direct.Parmi ses trophées : David Douillet (au tapis), Serge Dassault (dézingué), les Inconnus (démasqués), Frédéric Beigbeder (discounté), Mimi Mathy (compactée), Bernard Pivot (apostrophé), André Rieu (dans les cordes), Philippe Sollers (au pilon), Claude Lelouch (décoté), Elizabeth Teissier (satellisée) ou encore Gérard Jugnot (débronzé).Rien de plus stimulant qu'un Porte qui grince et qui claque. Mais ce tueur né est un coeur sensible, qui confond dans une même tendresse Arielle Dombasle, Line Renaud, Bertrand Delanoë ou Basile Boli. Un Porte-bonheur...Ce livre, paru en 2003 à l'Archipel, regroupe soixante chroniques savamment choisies, diffusées dans « Rien à cirer » (animé par Laurent Ruquier) et « Le Fou du roi » (de Stéphane Bern).