share_book
Envoyer cet article par e-mail

Une juge à abattre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Une juge à abattre

Une juge à abattre

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Une juge à abattre"

Présentation de Une juge à abattre

« J’ai décidé de parler pour être fidèle à l’idée que je me fais du métier de juge. Je franchis le pas pour dire que le pouvoir de l’argent a fini par vaincre la justice. Pour raconter comment la partie a été perdue par ceux qui croient au droit s’opposant à l’arbitraire.La justice a commis plus qu’une faute, un crime de lèse-majesté en cherchant à s’opposer aux dérives de l’argent, les juges devaient le payer, peu importaient le temps que cela prendrait et les moyens qu’il faudrait employer. J’ai voulu, pour ma part, transcrire l’histoire de cette justice qui avait conquis son indépendance plus qu’on ne la lui accordée, et se donnait encore et toujours par principe de ne faire aucune distinction entre les riches et les pauvres ».                                                                                                                                                                                                                                         I.P-D. Isabelle Prévost-Desprez fut longtemps juge d’instruction au pôle financier, à Paris, en charge d’affaires de premier plan, telles que celles de la banque Rivaud, la Société générale, l'Angolagate, mais aussi des dossiers politico-immobiliers comme la COGEDIM, ou le financement de la campagne de Charles Pasqua. Elle préside aujourd’hui la chambre financière du tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) au cœur du fief électoral de l’actuel chef de l’Etat. Elle a vécu aux premières loges cet affrontement avec les puissances politiques et financières. A l’heure où le pouvoir tente de nouveau d’éliminer toute justice indépendante en supprimant, notamment, le juge d'instruction, devenu la bête noire depuis les années 1980, elle raconte, avec courage, les dessous de cette mise à mort.Jacques Follorou est journaliste au Monde.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 280  pages
  • Dimensions :  2.6cmx13.0cmx21.0cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : Documents
  • ISBN :  2213643164
  • EAN13 :  9782213643168
  • Classe Dewey :  365
  • Langue : Français

D'autres livres de Isabelle Prévost-Desprez

Le Secret d'Arcadia : Livre I - 1997

Mars 1997. Une affaire de prêts bancaires et de commissions occultes, un étrange suicide, un bureau d'études au centre de plusieurs dossiers politico-financiers, un assassinat... Tout juste nommée à la galerie financière du palais de justice, Julie Cruze découvre brutalement les règles impit...

Le secret d'Arcadia, Tome 2 : L'affaire Coobra

Février 1998, Paris ? Julie Cruze et Charlotte Singer, juges d'instruction à la galerie financière, doivent faire face au tourbillon de l'affaire Coobra, du nom d'une société française spécialisée dans l'environnement. Informés des revers de Coobra en Russie, certains initiés en auraient-i...

Voir tous les livres de Isabelle Prévost-Desprez

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Une juge à abattre

« J’ai décidé de parler pour être fidèle à l’idée que je me fais du métier de juge. Je franchis le pas pour dire que le pouvoir de l’argent a fini par vaincre la justice. Pour raconter comment la partie a été perdue par ceux qui croient au droit s’opposant à l’arbitraire.La justice a commis plus qu’une faute, un crime de lèse-majesté en cherchant à s’opposer aux dérives de l’argent, les juges devaient le payer, peu importaient le temps que cela prendrait et les moyens qu’il faudrait employer. J’ai voulu, pour ma part, transcrire l’histoire de cette justice qui avait conquis son indépendance plus qu’on ne la lui accordée, et se donnait encore et toujours par principe de ne faire aucune distinction entre les riches et les pauvres ».                                                                                                                                                                                                                                         I.P-D. Isabelle Prévost-Desprez fut longtemps juge d’instruction au pôle financier, à Paris, en charge d’affaires de premier plan, telles que celles de la banque Rivaud, la Société générale, l'Angolagate, mais aussi des dossiers politico-immobiliers comme la COGEDIM, ou le financement de la campagne de Charles Pasqua. Elle préside aujourd’hui la chambre financière du tribunal de grande instance de Nanterre (Hauts-de-Seine) au cœur du fief électoral de l’actuel chef de l’Etat. Elle a vécu aux premières loges cet affrontement avec les puissances politiques et financières. A l’heure où le pouvoir tente de nouveau d’éliminer toute justice indépendante en supprimant, notamment, le juge d'instruction, devenu la bête noire depuis les années 1980, elle raconte, avec courage, les dessous de cette mise à mort.Jacques Follorou est journaliste au Monde.