share_book
Envoyer cet article par e-mail

Messieurs les ronds-de-cuir

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Messieurs les ronds-de-cuir

Messieurs les ronds-de-cuir

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Messieurs les ronds-de-cuir"

Présentation de Messieurs les ronds-de-cuir

La cigarette jaillie des dessous de la moustache et les cuisses baignées de pénombre, celui-ci semait des signatures, pour ampliations conformes, au bas d'arrêtés ministériels. De sa dextre bien soignée, il les étendait, griffes d'empereur, sur la demi-largeur du papier, puis immédiatement, les séchait, le bloc-buvard secoué, en sa main gauche, du tangage précipité d'un petit bateau qui va sur l'eau. Le chef entra, vint droit à lui, s'arc-bouta de ses doigts aux minces filets de cuivre qui cerclaient l'acajou de la table, et posa cette question bien simple :- Je viens savoir de vous, monsieur, si la Direction des Dons et Legs est une administration de l'Etat ou une maison de tolérance.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 182  pages
  • Dimensions :  1.2cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : Garnier Flammarion / Littérature française
  • ISBN :  2080701061
  • EAN13 :  9782080701060
  • Classe Dewey :  843.89
  • Langue : Français

D'autres livres de Georges Courteline

Comédies de Courteline

Un pique-assiette vieillissant victime d'un couple hystérique, un mari jaloux aussi peureux que vaniteux, un plumitif sympathique négligé par son épouse frivole, voilà quelques-uns des personnages que Courteline nous présente avec humour dans trois vaudevilles minimalistes. Virtuose du [......

Théâtre à lire, théâtre à jouer

Lisez Courteline et vous rirez. Vous rirez de Piégelé, l'acteur dépourvu de mémoire, qui estropie les plus beaux textes... de Bobéchotte, un peu sotte, avec son " nangora "... Vous vous réjouirez quand La Brige clouera le bec de l'employé des Postes borné, du contrôleur de tramway [....]...

Théatre

"Un maître du rire plus grand que Labiche, par son dialogue, son style et son mouvement." Albert Thibaudet. ...

Le gendarme est sans pitié

M. Boissonnade, procureur de la République est très ennuyé. Le gendarme Labourbourax a encore fait des siennes : d'une susceptibilité maladive, il est le champion du procès-verbal pour outrage à agent dans l'exercice de ses fonctions. Mais cette fois-ci, il a dépassé les bornes : il vient...

Voir tous les livres de Georges Courteline

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Présentation de Messieurs les ronds-de-cuir

La cigarette jaillie des dessous de la moustache et les cuisses baignées de pénombre, celui-ci semait des signatures, pour ampliations conformes, au bas d'arrêtés ministériels. De sa dextre bien soignée, il les étendait, griffes d'empereur, sur la demi-largeur du papier, puis immédiatement, les séchait, le bloc-buvard secoué, en sa main gauche, du tangage précipité d'un petit bateau qui va sur l'eau. Le chef entra, vint droit à lui, s'arc-bouta de ses doigts aux minces filets de cuivre qui cerclaient l'acajou de la table, et posa cette question bien simple :- Je viens savoir de vous, monsieur, si la Direction des Dons et Legs est une administration de l'Etat ou une maison de tolérance.