share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Nègres

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Nègres

Les Nègres

  (Auteur)


Prix : 71,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le mercredi 14 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Nègres"

Présentation de Les Nègres

Aux personnages de Genet on pourrait dire : " Arrête de faire le Nègre ! ", comme on dit à d'autres : " Arrête de faire le clown ! " En fait, ici, c'est la même chose : Nègre et clown c'est tout un, dans la dérision, le double jeu et la provocation. Ces Nègres-là n'ont pas un nez rouge qui les métamorphose mais un nez noir qui les dissimule d'autant plus qu'il ne se voit pas. Ils jouent à paraître ce qu'ils sont déjà et à être ce qu'ils ne sont pas, clans une confusion plaisante ruais bien faite pour dérouter qui poudrait en finir une bonne fris avec les faux-semblants. Il est toutefois inutile d'attendre de Genet qu'il révèle tout à trac sa position personnelle quant au statut politique et social du Noir. Comme en se jouant, il laisse affleurer ses angoisses et ses désirs, sa violence et ses espoirs de revanche. Le rire des Nègres est désarmant sans doute mais, désarmés, les Blancs - présents sur le plateau à titre d'oppresseurs autant qu'à titre de public - ne sauront plus se défendre c'est bien autour de la cérémonie funèbre de leur anéantissement que la pièce est construite.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 183  pages
  • Dimensions :  2.0cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Folio Théâtre
  • ISBN :  2070429148
  • EAN13 :  9782070429141
  • Classe Dewey :  842
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Genet

Journal du voleur

Prix : 84 DH
Le Balcon

Un bordel de luxe pendant que la révolution gronde à l'extérieur. Les clients jouent à l'évêque, au juge, au général. Plus vrais que leurs modèles. Dans la comédie somptueuse ou sordide que se donnent les clients de Madame Irma, " le mal sur scène explose, nous montre nus, nous laisse ...

Prix : 66 DH

Les Paravents

La guerre vue par Genet. En Algérie, fellagas et légionnaires s'affrontent, pendant qu'autour d'eux s'agitent travailleurs arabes et colons. Mais, dans la mort, tous se rejoignent, et les ennemis découvrent leurs ressemblances secrètes. " Ceux qui vont sur la terre d'ici peu seront dedans. C'est...

Prix : 54 DH
Notre-Dame-DES-Fleurs

Weidmann vous apparut dans une édition de cinq heures, la tête emmaillotée de bandelettes blanches, religieuse et encore aviateur blessé, tombé dans les seigles, un jour de septembre pareil à celui où fut connu le nom de 'Notre-Dame-des-fleurs'. Son beau visage multiplié par les linotypes ...

Prix : 67 DH

Voir tous les livres de Jean Genet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Les Nègres

Aux personnages de Genet on pourrait dire : " Arrête de faire le Nègre ! ", comme on dit à d'autres : " Arrête de faire le clown ! " En fait, ici, c'est la même chose : Nègre et clown c'est tout un, dans la dérision, le double jeu et la provocation. Ces Nègres-là n'ont pas un nez rouge qui les métamorphose mais un nez noir qui les dissimule d'autant plus qu'il ne se voit pas. Ils jouent à paraître ce qu'ils sont déjà et à être ce qu'ils ne sont pas, clans une confusion plaisante ruais bien faite pour dérouter qui poudrait en finir une bonne fris avec les faux-semblants. Il est toutefois inutile d'attendre de Genet qu'il révèle tout à trac sa position personnelle quant au statut politique et social du Noir. Comme en se jouant, il laisse affleurer ses angoisses et ses désirs, sa violence et ses espoirs de revanche. Le rire des Nègres est désarmant sans doute mais, désarmés, les Blancs - présents sur le plateau à titre d'oppresseurs autant qu'à titre de public - ne sauront plus se défendre c'est bien autour de la cérémonie funèbre de leur anéantissement que la pièce est construite.